Retour

Encadrer le campement du ruisseau de la Brasserie était un défi selon le CIPTO

Le camping improvisé près du ruisseau de la Brasserie à Gatineau sera démantelé à la fin du mois d'octobre et près de 30 personnes y habitent encore.

Les campeurs devront se trouver un nouvel endroit d'ici le 30 octobre, date du démantèlement du campement pour l'hiver.

Le Centre d'intervention et de prévention en toxicomanie de l'Outaouais (CIPTO), qui a chapeauté le projet, espère que les sans-abri pourront à nouveau y camper l'été prochain, mais certaines modifications sont à prévoir.

Aux dires du directeur général du CIPTO, Yves Séguin, plusieurs personnes ont déjà quitté les lieux.

À un certain moment cet été, il y avait jusqu'à 50 campeurs. Des personnes ont trouvé des solutions pour se loger ou être hébergées.

« Il y en a qui ont des plans précis comme se regrouper et aller en collocation ensemble pour pouvoir se payer un logement », raconte le directeur général. « Parce que c'est ça le plus grand frein, le coût du logement. »

Si plusieurs campeurs ont des idées de logements alternatifs, le manque de place et de ressources financières est un gros problème dans la région.

Tenir l'harmonie

Par ailleurs, le défi dans ce campement, selon le directeur général, c'est d'atteindre une certaine harmonie, compte tenu du caractère hétérogène des personnes qui s'y trouvent.

Certains y logent pour des raisons financières, d'autres vivent une situation de désinsertion sociale parce qu'ils ont des problèmes de santé mentale. Finalement, il y a ceux qui ne veulent pas rester seuls ou qui recherchent de la compagnie.

Ainsi, c'est parfois difficile de trouver un projet conjoint pour lier tout ce monde.

Le directeur du centre affirme que certains membres du campement lui ont confirmé que pour eux, le camping d'hiver était la solution et se dit donc du même coup ouvert à avoir un autre campement l'an prochain.

Toutefois, M. Séguin précise que la décision revient en premier lieu à la Municipalité, mais il n'écarte pas la possibilité d'établir le campement sur un autre site.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine