L'entente d'arbitrage conclue entre la Société de transport de l'Outaouais (STO) et le Syndicat uni du transport (SUT) met fin aux moyens de pression, mais l'annulation de certains trajets tient toujours.

Plus d'une cinquantaine de trajets devraient être annulés selon le site web de la STO lundi matin, puis en après-midi.

Vendredi, la directrice générale de la STO, Line Thiffeault, a déclaré que le retour à la normale devrait être plus long que prévu. Cette dernière n'a pas pu donner de date précise pour la fin des annulations de trajets de bus, mais le retour à la normale devrait être effectif d'ici deux semaines.

« Ce qu'on prévoit, c'est que de jour en jour, on devrait avoir de moins en moins d'annulations pour les prochaines semaines », déclarait alors Mme Thiffeault.

La grève du zèle des mécaniciens et chauffeurs d'autobus a causé un retard dans l'entretien de la flotte des bus de la STO.

Rappelons que tous les moyens de pression des chauffeurs d'autobus et des employés de l'entretien prendront fin vendredi. Cela s'applique également pour les chandails jaunes, que portent de nombreux chauffeurs depuis le début du conflit, en janvier. Les deux parties se sont engagées à poursuivre les négociations en arbitrage.

Une assemblée syndicale aura lieu le 4 avril pour informer les membres de la suite des choses.

Plus d'articles

Commentaires