Retour

Épicerie sur l'Île de Hull : Denise Laferrière veut investir ses fonds ailleurs

La conseillère du district de Hull-Wright a réitéré, mardi, qu'elle préfère investir dans d'autres projets le montant qu'elle gardait en réserve pour l'éventuelle venue d'une épicerie sur l'Île de Hull. Denise Laferrière a de nouveau souligné qu'elle compte s'en remettre au secteur privé dans ce dossier.

Au cours des derniers mois, des voix se sont manifestées pour demander à la conseillère de garder intacte l'enveloppe de 300 000 $ mise en réserve il y a plus d'une décennie pour le projet d'épicerie. Les fonds ont été hérités de l'ancienne Ville de Hull au moment de la fusion.

La Coopérative de solidarité de l'épicerie de l'Île de Hull tente depuis de nombreuses années d'attirer un nouveau marché d'alimentation dans le secteur. Or, Mme Laferrière considère qu'il a été démontré plus d'une fois que le projet n'arrive pas à se concrétiser.

« Je ne changerai pas d'idée là, parce qu'écoutez, ça fait 10 ans », a-t-elle lancé lors d'une mêlée de presse, mardi. « Ce n'est pas parce qu'on n'a pas essayé. On a essayé différentes façons, à différents lieux, en plus, puis à chaque fois, il y avait toujours quelque chose qui ne marchait pas. »

Elle entend donc consacrer les 500 000 $ de son budget de quartier, dont fait partie l'enveloppe de 300 000 $ de l'épicerie, à un gazon synthétique pour le soccer sur le boulevard Saint-Rédempteur. De l'argent ira aussi à la climatisation des installations au parc Dupuis, où se tient un camp de jour pour les enfants défavorisés, etc.

D'après les informations de la journaliste Nathalie Tremblay

Plus d'articles

Commentaires