Retour

Espaces commerciaux et industriels vacants : la Ville de Hawkesbury en paye le prix

Dans l'Est ontarien, la Ville de Hawkesbury comporte son lot d'espaces commerciaux et industriels vacants.

Un texte de Denis Babin

On peut facilement dénombrer une bonne dizaine de locaux commerciaux vides sans trop chercher sur la rue Principale.

C'est, entre autres, la conséquence d'une récente migration de commerces vers un nouveau secteur développé le long de la route 17.

L'agente immobilière Nancy Levac est elle-même responsable d'un édifice d'une superficie de 27 000 pieds carrés.

Plus de 60% des lieux sont présentement vacants dont un espace jadis occupé par un centre d'entraînement.

« Le centre d'entraînement, il est vide depuis deux ans. Quand t'es vide, c'est sûr que ça ne se paye pas tout seul. Les propriétaires ont de grosses hypothèques. Présentement, cette bâtisse-là est à vendre à 1,5M$. Mais il faut qu'elle se paye encore », raconte Nancy Levac.

Une réduction de taxation de 30%

En Ontario, les propriétaires de locaux commerciaux et industriels, qui ont été vacants 90 jours consécutifs, peuvent demander une révision temporaire de leur compte de taxes à la Société d'évaluation foncière des municipalités (SÉFM).

« Tous ses propriétaires-là, ils peuvent faire une demande à la SÉFM pour édifices vacants avec une réduction de taxation de 30% », explique le conseiller municipal Michel Thibodeau.

Ce manque à gagner, ce sont les municipalités qui doivent l'absorber.

À cet effet, la Ville de Hawkesbury a dû mettre en réserve 120 000 $ en 2016.

« Ce 120 000 $-là représente plus de 1% d'augmentation sur les autres catégories de taxes que nous avons comme résidentiel et multi-résidentiel. Dans les derniers six ou sept ans, nous avons peut-être remboursés pour un millions de dollars », ajoute le conseiller.

Malgré cet ombre au tableau, Nancy Levac demeure optimiste.

L'agente immobilière croit que la région est bien placée pour offrir des incitatifs intéressants aux entreprises, entre autres des loyers à des prix compétitifs et une géographie avantageuse.

« Nous sommes à proximité des États-Unis, de Tremblant, de Montréal, d'Ottawa. Nous sommes vraiment une plaque tournante idéale pour de jeunes entreprises », conclut-elle.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine