Retour

Être youtubeur en Outaouais? Oui c'est possible!

Ils sont des vedettes du web et ils ne vivent pas à Montréal ou aux États-Unis, mais grâce à la magie de YouTube, ces jeunes gens peuvent se targuer de rejoindre un auditoire qui va bien au-delà de leur région.

Samedi, six d'entre eux ont rencontré leurs admirateurs à Gatineau, pour un premier événement du genre, bien connu sous le nom de Meet up chez les jeunes.

« C'était vraiment super bien », explique le jeune youtubeur Charles-Antoine Beaulieu. « On a mangé des Mister freeze, on a échangé sur ce que c'est d'être youtubeur ».

Sur cette plateforme, les youtubeurs, pour la plupart des jeunes adultes, profitent de la tribune qu'ils ont pour partager leurs joies, leurs peines, leurs conseils ou tout simplement leurs coups de coeur.

« C'est accessible à n'importe qui », se réjouit une autre youtubeuse de Gatineau, Mila Taillefer. Plus de 9000 personnes la suivent hebdomadairement. « [Il ne suffit que d']une caméra et on peut partager ce qu'on aime. »

L'avantage de YouTube, « c'est plus personnel que la télévision », croit la Gatinoise Marilou Éthier.

« Être youtubeur, c'est un métier en soi aujourd'hui, on n'est pas obligé de traverser à la télévision », enchaîne Mila Taillefer.

Au Québec, peu de vedettes de YouTube vivent toutefois de leur passe-temps, contrairement à leurs confrères américains. « La façon de faire de l'argent, c'est de la collaboration », explique Marilou Éthier. « Il y a des marques qui veulent faire affaire avec des influenceurs. »

Et l'intégrité dans tout ça? « On n'est jamais obligé d'accepter [une offre d'un partenaire] », soutient Mila Taillefer. « Moi, je vais accepter ce qui me représente. Il faut y aller avec ce qui te passionne. »

Sans compter l'importance de respecter son auditoire.

Ces jeunes youtubeurs de la région de l'Outaouais ne ménagent pas leurs efforts pour produire leurs vidéos. Plus de 10 heures peuvent être nécessaires pour concevoir une capsule web. « Après ça, il y a toujours un retour à faire sur les commentaires pour chaque capsule », raconte Mme Éthier.

YouTube a changé leur vie, eux qui sont parmi les premiers à avoir grandi à l'ère du numérique. Dix ans jour pour jour après la mise en ligne de la première vidéo, plus d'un milliard de personnes fréquentent la plateforme.

Plus d'articles

Commentaires