Retour

Études autochtones : des enseignants d'Ottawa sur les bancs d'école

Pour la première fois, les enseignants des écoles publiques d'Ottawa ont passé une journée de perfectionnement professionnel à en apprendre davantage sur les communautés, les cultures et les questions autochtones, afin de raffiner la matière qu'ils enseignent à leurs élèves.

Plus de 140 éducateurs des écoles de la Commission scolaire du district d'Ottawa-Carleton ont participé, vendredi, à la journée des Premières nations, des Métis et des Inuits, organisée par le syndicat des enseignants du district 25 de la Fédération des enseignantes-enseignants des écoles secondaires de l'Ontario.

« Nous nous réunissons avec des membres de la communauté autochtone pour combler l'écart entre ce que nos élèves et nos enseignants peuvent apporter à la table en apprenant à connaître les cultures autochtones », a déclaré Kim Bruton, professeur à l'école secondaire Sir Robert Borden.

Des enseignants de différentes disciplines, comme les études autochtones, l'anglais, l'histoire, le français et la science ont participé à divers ateliers et séminaires axés sur la culture, l'engagement communautaire et les pratiques exemplaires.

« Pour bon nombre de ces éducateurs, je pense qu'ils cherchent vraiment des façons de partager ces enseignements autochtones à l'école, mais ils doivent apprendre des peuples autochtones », a déclaré Josh Lewis, qui travaille en tant qu'agent de liaison scolaire autochtone au Centre Wabano pour la santé des Autochtones.

« Et je pense que c'est ce que c'est aujourd'hui­. Ils enlèvent leurs chapeaux d'enseignants et ils ne font qu'écouter », a-t-il ajouté.

Plus d'articles