Retour

FAE : de nouveaux moyens de pression à venir en Outaouais

Le Syndicat de l'enseignement de l'Outaouais (SEO) entreprenda prochainement de nouveaux moyens de pression, après l'annonce par la Fédération autonome de l'enseignement (FAE), vendredi, du rejet par ses 34 000 membres de la dernière offre patronale. Le gouvernement avait basé son offre sur l'entente de principe conclue avec le Front commun du secteur public.

Les quelque 5000 membres du SEO s'étaient déjà prononcés contre cette offre à la mi-janvier. Selon le président du Syndicat, Claude Tardif, le fait que les autres membres de la FAE en ont fait de même montre que Québec doit revoir sa position.

Afin de conserver « l'effet de surprise », M. Tardif ne veut pas révéler quelle forme prendront les moyens de pression prévus en Outaouais au cours des prochaines semaines. Ceux-ci devraient viser les commissions scolaires et les directions d'écoles.

M. Tardif invite par ailleurs les parents à la patience. Il réitère que les conditions de travail des enseignants ont des conséquences néfastes sur les services offerts aux élèves.

Plus d'articles

Commentaires