Retour

Félix-Olivier Bertrand, un judoka en or pour Gatineau 

L'Outaouais compte un nouveau champion canadien de judo. Le jeune Félix-Olivier Bertrand a remporté le titre des 46 kg, chez les moins de 18 ans, alors qu'il n'est âgé... que de 14 ans.

Un texte de Jonathan Jobin

Le judoka participait aux Championnats nationaux à Calgary, en Alberta et il a remporté une victoire dramatique, en finale, en temps supplémentaire.

« C'était vraiment amusant ! J'étais très stressé avant d'y aller, mais une fois sur le tatami, je l'étais moins. [...] l'ambiance avec la foule qui crie dans les estrades, c'est une belle expérience à vivre », raconte l'adolescent, qui a battu Maximus Joe de la Colombie-Britannique.

Ironiquement, Bertrand participait au tournoi chez les moins de 18 ans pour le plaisir uniquement. Il s'est toutefois rendu compte pendant son parcours qu'il pouvait faire bonne figure face à des combattants plus âgés.

« Je ne m'y attendais vraiment pas (de gagner) puisque j'étais surclassé. J'affrontais des adversaires beaucoup plus vieux et plus forts musculairement. Je suis vraiment fier d'avoir accompli cet exploit », ajoute l'élève en sports-études de l'école secondaire Mont-Bleu.

Le mental fait la différence

Le garçon pratique le judo depuis son jeune âge et ne cesse de s'améliorer. Le membre du club St-Jean-Bosco s'entraîne plus de 20 heures chaque semaine et travaille aussi fort physiquement que mentalement.

« Il faut que tu sois vraiment fort mentalement pour être capable d'aller jusqu'au bout. Mes adversaires sont plus forts que moi physiquement et ils ont plus de facilité à bloquer mes mouvements. Je ne dois pas lâcher et aller jusqu'au bout », explique l'athlète.

Alors qu'il était aussi inscrit dans la catégorie des moins de 16 ans, Félix-Olivier a eu moins de succès dans le reste du tournoi. Il était vidé physiquement et mentalement après avoir remporté le titre dans une catégorie supérieure.

Ses défaites étaient donc bien secondaires après la victoire de l'or contre des adversaires plus vieux.

Félix-Olivier a acquis une grande expérience au cours des derniers jours qui lui servira pour la suite de son parcours, notamment la Coupe Canada, en juillet, à Montréal. Il rêve maintenant à une participation aux Jeux olympiques, en 2024, à Paris.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Secrets d'une fashionista pour toujours être stylée





Rabais de la semaine