Dès dimanche, 19 h, il n'y aura plus de sauveteurs sur les plages de la capitale nationale, puisque la prolongation par les autorités municipales de la saison des baignades d'une semaine va expirer. Mais comme certaines journées risquent d'être encore chaudes, cela laisse un goût d'inachevé aux baigneurs.

La Ville d'Ottawa explique que les sauveteurs, en majorité des étudiants vivant à l'extérieur de la région, doivent retourner aux études.

Cette fermeture de plage laisse un goût amer chez certains baigneurs.

Par ailleurs, impossible de savoir si la décision de ne pas ajouter d'autres semaines d'ouverture de plage est liée aux coûts de la saison des baignades.

« C'est vraiment l'effectif, la disponibilité des employés qui nous limitent dans cette opportunité d'offrir des plages pour une période plus longue », explique le conseiller du quartier Rideau-Vanier, Mathieu Fleury.

Les autorités veulent quand même continuer à explorer d'autres possibilités pour les années à venir. En attendant, elles déconseillent fortement aux citoyens d'aller se baigner sans les sauveteurs.

Pendant ce temps sur les plages de Gatineau, les activités de baignade sont supervisées jusqu'au 5 septembre et les Gatinois comptent bien en profiter.

Selon le reportage de Godefroy Macaire-Chabi

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine