Retour

Fermeture partielle de la rue Rideau : des commerçants inquiets

Des commerçants de la rue Rideau demandent l'aide de la Ville d'Ottawa afin de maintenir l'afflux de clients dans le secteur du Centre Rideau pendant les trois ans que dureront les travaux de construction du train léger sur rail.

Un texte de Jean-Sébastien Marier

Jusqu'à l'ouverture du train léger, qui est prévue en 2018, les voitures et les cyclistes seront interdits sur une portion de la rue Rideau, entre la promenade Sussex et la rue Dalhousie.

Même si les taxis, les autobus, les piétons et les véhicules de livraison pourront continuer de circuler sur ce tronçon, des commerçants appréhendent une baisse de leur chiffre d'affaires.

Certains, comme la directrice générale de la Zone d'amélioration commerciale (ZAC) du centre-ville Rideau, Peggy DuCharme, craignent que la zone de travaux ne décourage les clients à se rendre dans le secteur.

« Nous devrons vivre avec les travaux pendant trois ans », lance-t-elle. « Ce n'est pas une courte période. »

Mme DuCharme affirme qu'il est important de rappeler aux clients que les commerces des environs restent ouverts, malgré les travaux. Elle ajoute que des mesures devront être prises pour attirer les gens, par exemple en installant des panneaux d'affichage les dirigeant vers le stationnement le plus proche.

Le propriétaire du pub Highlander, Ken Goodhue, affirme pour sa part que la Municipalité n'a pas suffisamment consulté les gens d'affaires.

Il aimerait que les autorités municipales offrent de l'aide aux commerçants, par exemple en baissant leurs impôts fonciers pendant la durée des travaux ou en permettant la circulation des voitures sur la portion accueillant le chantier, les fins de semaine.

La Ville aidera les commerçants, affirme le conseiller du quartier

Le conseiller du quartier Rideau-Vanier dit que la Ville compte travailler avec les gens d'affaires pour trouver des solutions.

« On veut les appuyer », affirme sans réserve Mathieu Fleury. « [On veut] aussi [...] innover un peu, voir s'il peut y avoir certains rabais, certaines promotions pour encourager les gens à rester sur Rideau. »

M. Fleury souligne par ailleurs qu'il a toujours été interdit de stationner sa voiture aux abords du Centre Rideau et que de nombreux clients ont donc l'habitude de visiter les commerces des environs à pied.

M. Fleury se dit conscient que les travaux de construction du train léger forceront les citoyens à changer un peu leurs habitudes. Mais il reste confiant que les clients continueront à visiter les commerces du secteur.

Avec des informations de Matthew Kupfer

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête de neige au Colorado rend la conduite difficile





Rabais de la semaine