Retour

Festival de la curd : une centaine de batteuses antiques pour un record hors de l’ordinaire

Le 22e Festival de la curd de Saint-Albert accueille un événement un peu particulier en fin de semaine : des citoyens essayeront de faire fonctionner simultanément, sur le même terrain, le plus grand nombre possible de moulins à battre antiques.

Ainsi, les organisateurs de cette épreuve originale tenteront de battre le record, établi en Saskatchewan en 2013, où 41 batteuses antiques avaient été mises en route pendant 15 minutes.

La tentative se déroulera samedi, à midi, dans les champs situés en arrière de la fromagerie. En cas de pluie, l'événement pourrait être remis à dimanche.

L'équipe, composée d'une dizaine de personnes, aurait rassemblé plus de 100 moulins anciens, datant du début du 20e siècle, et provenant du Québec et de l'Ontario.

« Depuis mon enfance, je rêve d'avoir mon nom écrit dans le grand livre du Record Guinness. En 2015, à Saint-Albert, c'est ici que je vais l'écrire pour le village de Saint-Albert, qui est déjà "sur la carte" à cause de son fromage. Et bien, là, il va être dans le grand livre du Record Guinness », se félicite François Latour, l'instigateur du projet.

Ce record a une saveur particulière pour lui : sa femme ayant un cancer du sein, le grain produit sera vendue et les fonds iront à la fondation Les amis pour la vie, qui vient en aide aux victimes du cancer.

Des agriculteurs, provenant d'aussi loin que de la Saskatchewan, prendront part à l'initiative dans le but de soutenir la cause, mais aussi pour démontrer leur passion pour les moulins à battre antiques.

D'après un reportage de Patrick Foucault

Plus d'articles

Commentaires