Retour

Festival Escapade : des plaintes, mais aucune infraction

La Ville d'Ottawa affirme avoir reçu cinq plaintes officielles relativement au bruit causé par le festival Escapade au parc Landsdowne, dans le secteur de Glebe. Toutefois, aucune infraction aux règlements municipaux n'a été enregistrée.

Pour une première fois, l'événement de musique électronique avait lieu au parc Lansdowne, en plein coeur d'un quartier résidentiel.

Le conseiller municipal du quartier Capitale, David Chernushenko, a confirmé que le festival a respecté la règlementation municipale et la limite de bruit établie à 65 décibels.

« Le bruit que ce genre de musique créé, il est difficile de s'en échapper », a-t-il affirmé.

Les résidents du quartier Vieil Ottawa-Sud ont été les plus touchés selon le conseiller.

« Une chance que ça finit à 11 h [du soir]. Ça ne donne pas tellement de bien au pitou », a témoigné Charles McColgan, un résident du quartier.

Une foule estimée à 25 000 personnes a assisté aux prestations musicales. Le festival a déménagé au début du mois de juin, alors qu'il devait se tenir sur le site de l'hippodrome Rideau-Carleton. Or, des « enjeux » avec l'entreprise Hard Rock International, qui a récemment annoncé un partenariat pour créer un important centre de divertissement à l'hippodrome, ont forcé le déplacement du festival vers un autre site .

Les organisateurs du festival Ecapade ne savent pas à quel endroit ils tiendront l'événement l'an prochain. Avant de déterminer si l'événement pourra être présenté à nouveau au parc Lansdowne, les organisateurs feront un bilan et discuteront avec la Ville.

L'événement se transporte à l'intérieur

Par ailleurs, les organisateurs ont fermé la scène principale à l'extérieur en raison d'un orage violent, dimanche après-midi.

L'orage qui a frappé la capitale nationale a endommagé certaines installations et avec des prévisions d'orages en soirée, les organisateurs ont annoncé que la scène « ne sera plus fonctionnelle et ne le sera plus jusqu'à la fin du festival ».

Ainsi, les festivités se sont transportées à l'aréna TD et au Pavillon Aberdeen jusqu'à minuit pour conclure cet événement.

Les ambulanciers interviennent

Les ambulanciers paramédicaux d'Ottawa ont traité neuf personnes lors du festival dans la la nuit de samedi à dimanche. Six d'entre elles ont été transportées à l'hôpital et cinq des neuf cas concernaient une intoxication aux drogues ou à l'alcool.

C'est déjà plus élevé que le nombre total d'incidents liés à la drogue et à l'alcool lors du festival de l'an dernier.

En raison de la hausse des cas de surdoses dans la capitale depuis quelques mois, les organisateurs avaient embauché des agents de sécurité et des ambulanciers supplémentaires pour patrouiller le site du festival.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine