Retour

Fête du Canada : la colline du Parlement se vide tranquillement

Les milliers de festivaliers réunis samedi sur la colline du Parlement, à Ottawa, pour le spectacle du 150e anniversaire de la Confédération canadienne, ont commencé à quitter les lieux avant même la fin des feux d'artifice, vers 23 h 30. Les autorités ont toutefois averti que la foule mettrait du temps à se disperser.

« Soyez patients », a averti le Service de police d'Ottawa sur Twitter. « Laissez passer la cohue en restant un moment sur la colline après les feux d’artifice… Il y aura plusieurs spectacles de musique! », a pour sa part recommandé le transporteur public OC Transpo.

Il faut dire que la foule était nombreuse en soirée sur la colline. Même après le début du spectacle, des milliers de festivaliers faisaient la file pour entrer sur le site samedi. Alors que vers 18 h 30, la colline du Parlement était remplie à 65 % de sa capacité, elle l'était à 85 % vers 21 h, selon le Service de protection parlementaire (SPP). L'important contrôle de sécurité a d'ailleurs ralenti l'entrée sur la colline.

Plus tôt dans l'après-midi, le SPP avait invité les citoyens à aller célébrer la fête du Canada ailleurs que sur la colline du Parlement. Par le biais d'un tweet, le service de sécurité a fait savoir que la capacité maximale d'accueil de la colline serait bientôt atteinte.

Le SPP a souligné la présence d'autres sites de festivités dans la région de la capitale, notamment le parc Major's Hill et le Musée canadien de l'histoire.

Le centre-ville très achalandé

Parapluie en main et vêtues de capes de pluie, parfois aux couleurs du Canada, pour affronter une météo morose, des milliers de personnes ont attendu samedi en ligne dans de nombreuses rues d'Ottawa pour entrer sur le site de la colline du Parlement afin de célébrer le 150e anniversaire du Canada.

Les spectateurs ont dû faire jusqu'à deux kilomètres et attendre jusqu'à deux heures pour pouvoir accéder au site.

L'attente a suscité de la grogne et de l'impatience chez plusieurs visiteurs, qui ont rebroussé chemin. D'autres ont toutefois persévéré et en ont été bien récompensés.

Tous ceux qui souhaitaient voir le spectacle du midi n'ont pas pu à cause de l'attente. Selon le Service de protection parlementaire (SPP), 21 300 fêtards étaient rassemblés sur le site de la colline du Parlement à midi.

Vers 11 h, la pluie a cessé rendant l'attente moins pénible.

Les précipitations ont aussi forcé les pompiers à assécher une partie du gazon imbibé d'eau.

Chaque personne a dû passer la sécurité qui pour l'occasion était particulièrement renforcée avant de pouvoir se placer devant la scène dressée sur la colline du Parlement.

La présence policière est importante, mais la plupart des gens ne voyaient pas d’inconvénient à être fouillés à l’entrée du site.

Mais malgré l'attente, le mauvais temps et les fouilles à la sécurité, l'esprit était à la fête.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine