Retour

Feu dans une ferme à Gatineau : « Pour tous les fermiers qui ont des animaux, c’est le pire cauchemar »

Derek et Dale Scullion ont vécu une nuit cauchemardesque de mardi à mercredi, alors que les flammes ont ravagé leur ferme laitière de Gatineau, emportant plus d'une soixantaine de leurs bêtes.

Vers minuit, alors qu’il somnolait, Derek Scullion a reçu la visite d’un automobiliste qui passait devant sa ferme.

« Il a flashé ses lumières, il a klaxonné. Je suis allé à la porte. Je lui ai demandé ce qui n’allait pas et il m’a dit : ''votre étable est en feu'' », a raconté le fermier, en anglais.

Derek Scullion n’a d’abord pas voulu le croire, mais il a dû se rendre à l’évidence. Il pouvait sentir une odeur de fumée.

Après s’être assuré que les pompiers étaient en chemin, il a réveillé son frère, avec qui il s’est affairé à évacuer les bêtes. Ils ont pu sauver 140 vaches, mais pas toutes.

« J’ai réussi à me rendre à la deuxième étable et je pouvais voir que toutes les vaches y étaient mortes par inhalation de fumée », s’est-il douloureusement souvenu.

Cette perte a fait très mal. « Nous avons beaucoup d’animaux, mais 85 % ou 90 % d’entre eux ont des noms. Ça a l’air étrange, mais ils font partie de la famille », a-t-il laissé tomber, la voix enrouée.

Environ 40 % de la ferme a brûlé, ce qui représente plus de 100 000 $ de dommages, estime Dale Scullion, qui fait partie, avec son frère, de la troisième génération de propriétaires de cette ferme familiale presque centenaire.

Je suis encore sous le choc. Ce ne sera pas facile, ça va être beaucoup de travail.

Dale Scullion

Alors que s’entament les travaux de nettoyage et de reconstruction, les fermiers ont reçu l’aide de plusieurs voisins et amis.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un gros chien fait des vagues en apprenant à nager





Rabais de la semaine