Retour

Fin de semaine des courses d’Ottawa : certaines courses pourraient être annulées

Les organisateurs de la Fin de semaine des courses d'Ottawa étudient la possibilité d'annuler des courses, si les conditions sont trop chaudes ou humides.

L'agent d'information du public du Service paramédic d'Ottawa, Jean-Pierre Trottier, affirme que si les conditions sont mauvaises, les organisateurs n'écartent aucun scénario.

La porte-parole de la Fin de semaine des courses, Annie Boucher, a indiqué cependant à Radio-Canada qu'il n'était pas question de devancer la course.

Elle avance qu'une réunion aura lieu chaque matin avec l'équipe médicale, afin de discuter des mesures additionnelles à prendre.

Par ailleurs, les frais d'inscription ne seront pas remboursés advenant une annulation, puisque les organisateurs ont déjà dépensé d'importantes sommes d'argent.

Le conseiller du quartier Kitchissippi, Jeff Leiper, a publié sur sa page Internet un message attribué aux organisateurs où il est stipulé que les membres du public peuvent jouer un rôle le long du parcours.

« Nous vous demandons donc de nous aider à rafraîchir les coureurs en allumant vos arroseurs et en les aspergeant avec vos boyaux », est-il ainsi mentionné.

Bien s'hydrater

Ceux qui prendront part à la Fin de semaine des courses d'Ottawa devront bien s'hydrater, mais aussi s'assurer qu'ils sont prêts à faire face à la chaleur et à l'humidité.

Les prévisions de vendredi font état d'une alternance de soleil et de nuages, avec des probabilités d'averses de 30 % en après-midi et un risque d'orages. Le thermomètre devrait avoisiner les 30 degrés Celsius.

Samedi et dimanche, les météorologues prévoient aussi une alternance de soleil et de nuages, avec respectivement 30 % et 40 % de probabilité d'averses. Les températures pourraient s'élever jusqu'à 31 degrés Celsius.

En plus d'un risque d'orages en journée, de la pluie pourrait tomber samedi soir, avec un minimum de 19 degrés Celsius. La course de dimanche matin pourrait donc se dérouler sur une chaussée mouillée.

La pluie pourrait se poursuivre dimanche soir et lundi.

Attention au coup de chaleur

Au cours de la Fin de semaine des courses, les soins sont offerts aux coureurs par l'Hôpital d'Ottawa et des bénévoles.

Un poste médical est installé à la ligne d'arrivée, mais les ambulanciers paramédicaux d'Ottawa circulent aussi à pied et à vélo. Ils disposent de véhicules tout terrain pour transporter les patients rapidement.

Selon l'agent d'information du public du Service paramédic d'Ottawa, Jean-Pierre Trottier, la dernière portion du parcours est particulièrement surveillée, parce que « la plupart des coureurs vont souffrir de malaise vers la fin. »

Il dit que la clé est de prêter attention aux signaux envoyés par son corps et il rappelle qu'il y a en général une progression des symptômes.

« Ça commence avec l'épuisement de la chaleur. Ça c'est une transpiration qui est excessive [...] possiblement des nausées et des vomissements. Il faut porter attention, arrêter ou réduire notre vitesse », souligne-t-il.

Par ailleurs, les ambulanciers paramédicaux et les bénévoles n'hésitent pas à aller à la rencontre des coureurs qui semblent avoir des problèmes, tels qu'un manque de concentration ou une incapacité à courir en ligne droite.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine