Retour

Fin du projet de fusion entre Maniwaki et trois autres municipalités

Dans la Vallée-de-la-Gatineau, la question d'un regroupement entre Déléage, Aumond, Sainte-Thérèse-de-la-Gatineau et Maniwaki n'est plus sur la table. C'est ce que soutient le maire de Déléage, Bernard Cayen, au lendemain d'un référendum sur cette question.

Les citoyens de sa municipalité se sont prononcés, dimanche, contre le projet. Parmi les résidents, 877 ont voté contre un regroupement, tandis que 243 ont voté pour la fusion.

Le maire Cayen précise que les autres localités impliquées dans le projet de fusion attendaient le résultat du vote à Déléage avant d'entreprendre des démarches semblables, puisque cette municipalité est située au centre des trois autres.

Le maire Cayen s'est prononcé en faveur du projet. Il y voyait, entre autres avantages, une façon d'alléger le fardeau fiscal des résidents qui se plaignent des augmentations de taxes de ces dernières années.

M. Cayen reconnaît toutefois que le message de la population est clair. « On ne veut pas aller à l'aventure, aller vers l'inconnu pour risquer d'améliorer [les choses]. On est bien tel que nous le sommes », précise-t-il.

Avant la tenue du vote, des résidents avaient fait part de leurs craintes par rapport à une éventuelle fusion, notamment compte tenu de la situation financière et de l'endettement de Maniwaki.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine