Retour

Francophonie : le Québec devrait en faire plus, selon un leader franco-ontarien

Le représentant de la région Est à l'Assemblée de la francophonie de l'Ontario, Gilles Levasseur, croit que le Québec devrait assumer un rôle de premier plan dans la lutte des francophones du reste du pays pour revendiquer ou faire reconnaître leurs droits.

L'avocat constitutionnaliste rappelle que, jusqu'aux années 1960, le Québec assumait une fonction de chef de file pour les Canadiens français au sein de la Confédération.

Il estime que, depuis, la Belle Province s'est repliée sur elle-même, allant parfois jusqu'à s'opposer à la reconnaissance des droits des minorités francophones hors Québec, par peur de devoir accorder les mêmes droits aux anglophones du Québec.

« À la suite des états généraux de 1967, [le Québec] a développé cette politique-là à la suite de tous les mouvements sécessionnistes qui se sont développés. En faisant cela, ils ont laissé tomber les francophones hors Québec dans leur réalité de Canadiens français », analyse Gilles Levasseur.

Il constate que le Québec jouit aujourd'hui d'une certaine maturité en ce qui concerne ses droits scolaires ou la cohabitation avec l'anglais, et bien qu'il ne faille pas baisser la garde concernant le risque d'assimilation, il considère qu'il ne faut pas non plus diaboliser les anglophones.

Des partenariats à nouer

Gilles Levasseur déplore la situation actuelle, parce qu'en premier lieu, elle nuit à la vitalité de la langue française au Canada.

M. Levasseur est persuadé ensuite que cela empêche les Québécois de s'ouvrir à la réalité des francophones du reste du pays, avec cette idée trop répandue à son avis que « hors du Québec, point de salut pour le français . »

Gilles Levasseur souligne enfin que cela entraîne des occasions manquées dans le monde des affaires.

Il cite par exemple le cas des entreprises québécoises qui s'installent ailleurs au Canada et qui devraient donner l'exemple en adoptant un affichage bilingue et jouer un rôle d'ambassadeur.

Plus d'articles

Commentaires