Retour

Garderies abordables : l'Ontario demande conseil à un professeur d'économie

Gordon Cleveland, un professeur d'économie à l'Université de Toronto, se penchera sur les places de garderies abordables en Ontario. Il devra présenter un rapport et des recommandations d'ici la fin du mois de février.

Le gouvernement libéral tente de mettre en place un système abordable et accessible de garderies à travers la province.

Les recherches de Gordon Cleveland sont spécialisées dans les politiques liées aux garderies. Il a publié plusieurs études sur les coûts, la demande, la qualité et le financement des services de garde en Ontario.

Dans un communiqué diffusé jeudi, le gouvernement affirme que le professeur fournira des recommandations stratégiques, notamment sur la manière dont peut être amélioré l'accès aux subventions de garde d'enfants.

La province a annoncé dans le budget de cette année qu'elle donnait 200 millions de dollars pour financer 16 000 nouvelles subventions de garde d'enfants et 8 000 nouveaux espaces.

Par ailleurs, en juin, le gouvernement a annoncé un plan pour rendre les garderies plus accessibles et abordables.

Celui-ci comprend, entre autres, un investissement de 1,6 milliard de dollars pour la création de 45 000 nouvelles places en garderie au cours des cinq prochaines années. L'objectif étant d'atteindre 100 000 places d'ici 2022.

Selon des recherches du Centre canadien de politiques alternatives, plusieurs villes de la région du Grand Toronto ont les frais de garde les plus élevés au pays, Toronto arrivant en tête de liste avec une moyenne de 1 649 $ par mois pour les enfants en bas âge.

Plus d'articles

Commentaires