Retour

Gatineau accueille le maire de Québec Régis Labeaume

Au menu, une visite du Service intégration au travail de l'Outaouais (SITO), du projet de développement résidentiel et commercial ZIBI, une rencontre avec le conseil municipal de Gatineau et de nombreux élus de l'Outaouais, ainsi qu'avec des acteurs clés du développement économique régional.

Maxime Pedneaud-Jobin soutient que Gatineau a beaucoup à apprendre de la Ville de Québec, mais l'inverse à son avis est également vrai. Québec, selon lui, peut bénéficier de l'expérience de Gatineau dans la mise en place du service 311 à Gatineau ou de l'intégration réussie de ses immigrants.

« Au niveau de l'intégration des immigrants, on est un modèle à la grandeur du Québec. On sait que l'immigration, ça se passe à Montréal, à Gatineau et à Québec. Même en chiffres absolus, on en a un peu plus qu'à Québec, donc il y a quelque chose là qu'on peut transmettre », explique le maire Pedneaud-Jobin.

Développement économique

Mais c'est la question du développement économique qui est au coeur de la visite de Régis Labeaume.

Le maire de Québec doit discuter de cet enjeu lors d'un lunch avec le conseil municipal de Gatineau, des hauts fonctionnaires municipaux et les préfets de l'Outaouais.

Régis Labeaume doit par la suite rencontrer des membres de la Commission économique de Gatineau, du conseil d'administration et du personnel d'Innovation et Développement économique Gatineau (ID Gatineau), ainsi que des membres d'associations locales de gens d'affaires d'Aylmer, du Vieux-Gatineau, de la Basse-Lièvre et de Vision centre-ville.

On parlera de diversification économique, bien sûr, mais aussi de la revitalisation des artères commerciales et du succès économique de Québec.

Activité d'Action Gatineau

La visite du maire de Québec se termine dans un hôtel du secteur d'Aylmer, où le parti du maire Action Gatineau tient un cocktail de financement.

Régis Labeaume doit prononcer un discours sur l'importance des bibliothèques dans les collectivités et sur le succès du programme IMPAC, une initiative de la Ville de Québec qui vise à accompagner les itinérants aux prises avec des dossiers judiciaires.

À un an des élections municipales, Maxime Pedneaud-Jobin soutient que la présence de Régis Labeaume à une activité de financement de son parti ne constitue nullement un appui.

« Je suis certain que si quelqu'un d'autre l'invitait, qui n’était pas dans le camp d'Action Gatineau, je suis sûr qu'il viendrait aussi. C'est quelqu'un de généreux », indique M. Pedneaud-Jobin. « Je ne prends pas ça comme un appui, je prends ça comme une volonté de collaborer entre les maires. »

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?