Retour

Gatineau compte fermer neuf arénas et construire de nouveaux complexes

La Ville de Gatineau devrait en principe suivre les recommandations de la Commission des sports, des loisirs et de la vie communautaire et fermer neuf arénas afin de les remplacer par de nouveaux complexes multiglaces d'ici 2021. Les élus municipaux entérineront la décision le 13 juin.

Dans une proposition d'actions de 2017 à 2021, la commission a suggéré lundi la fermeture de presque tous les arénas communautaires à compter de 2020. Dépendamment du scénario choisi, la Ville de Gatineau pourrait démolir huit ou neuf arénas municipaux, dont le Centre Robert-Guertin.

D'un autre côté, la commission recommande leur remplacement par de nouvelles glaces. Les représentants de la commission ont déclaré que « les besoins anticipés en heures de glace pour le territoire de Gatineau confirment la nécessité du maintien de l’offre pour les sports de glace et les citoyens ».

On suggère le maintien de 13 glaces au total, soit 11 glaces municipales et deux privées, comme c'est le cas présentement.

« Nous constatons que [les arénas de quartier] ne sont plus la tendance. On parle désormais de complexes, plutôt que les petits arénas de poche », a soutenu Yess Gacem, directeur du Service des loisirs, des sports et du développement des communautés.

Des arénas vétustes

Notons que la majorité des arénas de Gatineau ont été construits entre les années 1970 et 1980 et qu'au cours des dernières années, les contribuables ont versé plus de 10 millions de dollars uniquement à l'entretien des arénas municipaux. La Ville soutient que d'autres dépenses de 7,7 millions de dollars à court terme seront nécessaires pour assurer le fonctionnement des arénas actuels.

Le réseau d'arénas municipaux est désormais vétuste et nécessiterait des investissements minimaux de 55 millions de dollars, en excluant les coûts indirects comme les contingences, les honoraires et les taxes.

« Le statu quo aurait pour conséquence de fragiliser l'offre de services pour les citoyens et les associations partenaires », a déclaré le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin.

Un nouveau modèle de gestion

Par ailleurs, la Ville estime qu'un modèle d’affaires basé sur l’achat d’heures de glace à des entreprises privées permet de diminuer le coût du service aux citoyens. En acceptant la recommandation de la commission, la Ville établira un nouveau mode de gestion de l'offre en arénas sur son territoire.

La nouvelle approche éviterait à la Municipalité de faire des investissements majeurs pour mettre à niveau les arénas, ce qui engendrerait des économies potentielles de plus de 61 millions de dollars en immobilisations, en plus de couper des coûts d'exploitation. Essentiellement, la Ville et le secteur privé se partageraient les responsabilités et les risques relatifs à la gestion des arénas municipaux.

« La Ville pourra donc s'exclure de la gestion des opérations privées et se concentrer sur le développement des sports de glace mineurs », a déclaré le conseiller municipal et président de la Commission des loisirs, des sports et de la vie communautaire, Marc Carrière.

Les fermetures et déconstructions proposées :

  • Secteur centre : les arénas Beaudry, Baribeau, Campeau et Robert-Guertin en 2020
  • Secteur ouest : Sabourin, Cholette et Stade Pierre-Lafontaine en 2020
  • Secteur est : Buckingham et Robert-Rochon en 2021

Constructions proposées :

  • Secteur est : ouverture du nouveau complexe de deux glaces en 2021
  • Secteur ouest : ouverture du complexe de trois glaces en 2020
  • Secteur centre : ouverture du complexe de quatre glaces avec VMSO en 2020

Plus d'articles

Commentaires