Retour

Gatineau et Ottawa se préparent à la première bordée de neige

Si les prévisions d'Environnement Canada se concrétisent, les citoyens de la région vont avoir un avant-goût de l'hiver dès jeudi soir. À Ottawa et à Gatineau, les équipes de la voirie sont sur un pied d'alerte.

Environnement Canada prévoit de la neige, de la poudrerie et des rafales de 70 km par endroits, qui vont rendre les conditions routières difficiles.

À Gatineau, on s'y prépare. Et pour rassurer la population, échaudée l'an dernier par des ratés dans le déneigement, la Ville a invité les médias à constater l'état de préparation de sa flotte de véhicules de déneigement.

Dany Lussier, le chef de division de la Voirie à la Ville de Gatineau affirme que certains changements ont été apportés afin d'améliorer l'efficacité et la rapidité des opérations de déneigement.

« On a rencontré les employés, les contremaîtres ont été rencontrés, la flotte est prête », a expliqué M. Lussier.

Le responsable de la voirie ajoute que la Ville a ajouté des chenillettes pour les trottoirs et qu'elle a modifié les horaires de cols bleus pour les partager entre la nuit et le jour pour être plus efficace.

M. Lussier affirme que les équipes sont prêtes à sortir jeudi soir dès minuit, si le besoin est là.

Le directeur des Travaux publics, Marco Lalande, estime que les ressources supplémentaires devraient aider à rendre le soufflage de la neige plus efficace et réduire le nombre de plaintes des citoyens qui étaient liées majoritairement à cet aspect du déneigement.

« On a quand même eu 40 % plus de précipitation de neige que la normale », a rappelé M. Lalande. « Donc, c'est certain qu'il y avait plus de neige d'entreposée dans les rues. »

Par ailleurs, selon un employé de la voirie, Éric Charpentier, les opérations de déneigement seraient grandement facilitées si les citoyens collaboraient.

« Définitivement, le plus gros problème, c'est les autos dans les rues », a raconté M. Charpentier.

Le budget du déneigement à la Ville de Gatineau est de 16 M$, pour environ 3000 km de voies à dégager.

150 déneigeuses prêtes à sortir à Ottawa

Dans la capitale fédérale, beaucoup plus grande que Gatineau, les équipes de la voirie sont également prêtes.

Luc Gagné, le directeur des routes à la Ville d'Ottawa, soutient que 150 employés et déneigeuses sont sur un pied d'alerte.

Là aussi, la gestion des opérations de déneigement a présenté un véritable défi au cours des dernières années.

L'hiver dernier a été particulièrement difficile, en raison des nombreux cycles de gel et de dégel et des précipitations importantes.

Selon une analyse faite par nos collègues de CBC, la Ville a constamment sous-estimé les coûts du déneigement. Au cours des dix dernières saisons, elle s'est trompée huit fois. Si bien que le déficit annuel est d'environ 9,3 M$.

Dans son budget préliminaire déposé mercredi, la Ville d'Ottawa propose d'augmenter le financement du déneigement de 2,3 M$, pour le faire passer à plus de 68 M$.

Avec les informations des journalistes Christian Milette et Godefroi Macaire Chabi

Plus d'articles

Commentaires