La Ville de Gatineau a annoncé mardi une série de mesures pour favoriser la sécurité routière, notamment en revoyant ses mesures d'atténuation de vitesse.

Les mesures d'atténuation de vitesse seront dorénavant appliquées de manière plus sévères sur les routes gatinoises.

Avant que le conseil municipal n'adopte des modifications à sa politique sur les mesures de modération de la circulation, mardi matin, le seuil d'intervention dans les zones de 40 km/h était de 60 km/h. Ce seuil d'intervention sera maintenant abaissé à 15 km/h au-dessus de la limite légale (soit 55 km/h).

La Ville étendra également l'utilisation de balises et de bornes de protection flexibles dans certaines zones, notamment près des écoles. Des campagnes de sensibilisation seront menées dans plusieurs rues de la ville.

En tout, 53 rues ont été identifiées comme prioritaires pour l'installation de ces mesures d'atténuation de vitesse. Cependant, pour des raisons budgétaires, seule une quinzaine de rues pourront bénéficier de ces mesures dès l'an prochain.

Des élus municipaux ont décrié le fait qu'une fraction des rues identifiées puissent bénéficier de mesures d'atténuation de vitesse.

Le conseiller municipal Maxime Tremblay a notamment salué les « bons changements » à la politique routière de la Ville, mais est d'avis « qu'on peut toujours en faire plus ».

« On a déjà annoncé un surplus de 6,3 millions. On ne peut pas dire aux citoyens : ''Oui c'est important, la sécurité routière, oui, on a changé notre politique, mais non, vous ne pourrez pas l'avoir avant quatre ou cinq ans parce qu'on n'a pas l'argent pour le faire'' », a lancé le conseiller du district du Plateau.

Avec les informations de la journaliste Nathalie Tremblay

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine