Retour

Gatineau souhaite se soustraire au décret sur la reconstruction

La Ville de Gatineau demande au gouvernement du Québec de l'exempter du décret sur la reconstruction dans les zones inondables.

Dans une lettre envoyée lundi au ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, Martin Coiteux, le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, soutient que le décret provincial sur la reconstruction en zones inondables est une erreur.

Ce décret interdira toute reconstruction dans les zones de grands courants, dites 0-20 ans, lorsque le coût des travaux représente de 50 à 65 % de la valeur des maisons.

Le maire rappelle au gouvernement que, dans son nouveau schéma d'aménagement adopté par Québec l'an dernier, la Ville prévoit son propre plan de gestion des plaines inondables et c'est ce plan que Gatineau souhaite appliquer. Le plan permettrait aux résidents de reconstruire et d'immuniser leur résidence.

Dans sa lettre, Maxime Pedneaud-Jobin soutient que le décret tel que présenté aura pour effet de faire disparaitre des quartiers entiers. Selon lui, s'il s'agit du souhait du gouvernement, ce dernier devrait suivre l'exemple de l'Alberta et exproprier tous les propriétaires qui vivent dans les zones inondables en leur remettant la valeur réelle de leur propriété afin de leur permettre de se rebâtir ailleurs.

La lettre du maire est aussi envoyée à tous les députés de la région ainsi qu'aux sinistrés.

Par ailleurs, Maxime Pedneaud-Jobin ne prendra pas la parole lors de la consultation de lundi soir.

Avec les informations de Nathalie Tremblay

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine