Retour

Gatineau traîne-t-elle des pieds pour revitaliser son centre-ville?

Des commerçants du centre-ville de Gatineau accusent la Ville de se traîner les pieds au sujet de la revitalisation de ce secteur. En plus du déménagement de la SAQ, un centre-ville désert en une journée fériée ensoleillée a été remarqué.

Plusieurs terrasses sont restées fermées. Certains commerçants croient que la revitalisation du secteur ne se fait pas assez rapidement, notamment à cause d'une lourdeur administrative à l'hôtel de ville.

Questionné sur ce fait, le propriétaire du Gainsbourg, Nicolas Cazelais, croit que les élus de la Ville de Gatineau ont leur responsabilité.

« D'autres villes l'ont fait », poursuit le propriétaire du Gainsbourg. « C'est soit le maire qui a porté le dossier à bout de bras, comme à Québec, où ils ont vraiment changé la vapeur. Par contre ici, on ne le voit pas. »

De son côté, le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, a bien entendu le commentaire et n'a pas tardé à réagir.

« Le ruisseau de la Brasserie, c'est 30 000 personnes de plus qui y sont allées avec la patinoire et AGWÀTÀ », rappelle le maire.

Par ailleurs, le maire de Gatineau a réitéré, mardi, qu'il attend la fin de la campagne électorale fédérale pour terminer le montage financier du projet mosaïculture, qui devrait s'amener à Gatineau en 2017.

Selon un reportage de Claudine Richard

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine