Retour

Gatineau : vers une réforme du Service de l'urbanisme

Des modifications aux règlements d'urbanisme de la Ville de Gatineau ont été proposées, aujourd'hui, afin d'améliorer l'efficacité du service et de mieux répondre aux besoins des citoyens.

Le travail de réforme a débuté au printemps 2014 dans le but d'atténuer des irritants qui mobilisent souvent le Comité consultatif d'urbanisme (CCU).

Le règlement touche plusieurs dossiers : les usages additionnels et dépendants, les allées d'accès et de circulation, les espaces de stationnement, la plantation et l'abattage d'arbres, l'affichage, les droits acquis et les projets résidentiels intégrés.

Concrètement, le changement proposerait de nouvelles dispositions pour favoriser l'aménagement de stationnement vélo, autoriserait les panneaux sandwichs publicitaires, permettrait de mettre un bac bleu dans la cour avant et modifierait les matériaux autorisés pour l'asphaltage d'une entrée.

Certaines modifications pourraient faire l'objet d'une contestation citoyenne et pourraient faire l'objet d'un référendum si les citoyens s'y opposent.

Selon le président du CCU Richard Bégin, le but de l'exercice est d'obtenir plus de flexibilité et de simplicité dans la réglementation municipale.

Un vote doit avoir lieu sur le règlement omnibus le 22 septembre prochain.

Projets d'insertion 

Le comité plénier se penche en ce moment sur les règles d'insertion à Gatineau. Ces règles encadrent l'emplacement d'une nouvelle construction dans un quartier déjà établi.

Dans le document présenté aux élus, le service de l'urbanisme donne l'exemple du 42 Cochrane, dont la construction avait soulevé la grogne des voisins en raison de l'envergure de la structure.

Le document indique que les constructions actuelles peuvent être conformes au plan réglementaire, mais qu'elles ne tiennent pas compte du milieu d'insertion.

La directrice du Service de l'urbanisme, Catherine Marchand, a indiqué que la construction du 42 Cochrane n'aurait pas été conforme si les nouvelles règles présentées aujourd'hui avaient été appliquées.

Les nouvelles règles doivent être approuvées par le conseil municipal en octobre.

D'après les informations de Louka Jacques

Plus d'articles

Commentaires