Retour

Geneviève Pineault quitte le Théâtre du Nouvel-Ontario

La scène théâtrale du Nord de la province perd un de ses piliers, alors que la directrice artistique du Théâtre du Nouvel-Ontario (TNO) a annoncé son départ lundi matin.

Celle qui aura été à la barre du TNO pendant presque 13 ans devient directrice générale de l’Association des théâtres francophones du Canada.

L’organisme national représente et dessert 14 compagnies de théâtre professionnelles en milieu minoritaire, dans 6 provinces, dont l’Ontario.

L’histoire d’amour de Geneviève Pineault et des arts remonte à il y a près de 20 ans, alors qu'elle a passé plus d'une décennie à la barre du TNO.

Geneviève Pineault aura été celle derrière la première coproduction francophone et anglophone avec le Sudbury Theatre Centre, avec la pièce Rearview lors de la saison 2016-2017.

C’est aussi madame Pineault qui a introduit les surtitres en anglais pour certaines pièces, afin d’attirer davantage de francophiles, et des spectacles pour enfants afin de donner le goût du théâtre à cette future relève et à leurs parents.

Réactions

La présidente du Conseil d'administration du Théâtre du Nouvel-Ontario Renée St-Onge souligne que l'organisme célèbrera ses 50 ans dans quelques années et elle espère que la prochaine direction artistique s'assure que le TNO continue de s'intégrer dans la communauté sudburoise et franco-ontarienne.

« Le TNO est impliqué dans le projet Place des Arts et cherche une nouvelle maison on l'espère, dans quelques années », explique la présidente du Conseil d'administration du Théâtre du Nouvel-Ontario, Renée St-Onge.

Le directeur artistique du Théâtre français de Toronto Joël Beddows estime que Geneviève Pineault laisse un double legs; institutionnel et humain, tout en ayant su faire rayonner le TNO sans mettre en péril sa situation financière.

M. Beddows connaît bien Geneviève Pineault une de ces anciennes employées au Théâtre de la Catapulte à Ottawa.

Les deux ont aussi travaillé ensemble lorsque sa pièce « Rage » a été présentée au TNO.

« Je suis passé de patron, à admirateur, à complice et à travers tout cela je pense que nous sommes toujours jusqu’à ce jour de très bons amis et je la félicite pour son travail remarquable », a indiqué M. Beddows.

Hélène Dallaire qui a mis en scène quelques pièces communautaires pour le TNO espère que la succession de Geneviève Pineault assurera une continuité, notamment pour le développement du public.

« Il y a aussi la fidélisation. On sait combien c’est difficile. On s’attend à ce que cela continue, qu’il y ait peut-être de nouvelles options [sic] peut-être les milléniaux », explique madame Dallaire qui salue aussi la volonté de Geneviève Pineault d’amener au public sudburois, des pièces d’ailleurs qui n’auraient pu être vues autrement.

De nombreux prix

Le théâtre s’est vu remettre plusieurs prix et distinctions, tant au niveau régional que national ces dernières années.

La compagnie a entre autres été finaliste pour le Prix de la première ministre de l’Ontario en 2012 pour l’excellente artistique, une récompense qu’elle recevra deux ans plus tard.

Parmi ses honneurs, le TNO compte aussi deux Masques de la meilleure production franco-canadienne décernés par l’Académie québécoise du théâtre.

Plusieurs mises en scène ont aussi valu à Geneviève Pineault de prestigieuses récompenses, comme le Prix d’excellence artistique en 2009 de Théâtre Action, pour Slague - L’histoire d'un mineur de Mansel Robinson, traduite et interprétée par Jean Marc Dalpé.

Geneviève Pineault entrera dans ses nouvelles fonctions dès le 8 août prochain.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine