Retour

Grève au CSDCEO : le syndicat dénonce le recours à des employés temporaires

La grève du personnel de soutien d'une trentaine d'écoles francophones du Conseil scolaire de district catholique de l'Est ontarien (CSDCEO) prend une tournure inquiétante, selon le syndicat.

La section locale 4155 du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) affirme, jeudi, que la direction a embauché des employés de remplacement temporaires, et ce, dès le premier jour de grève.

Quelque 250 préposés à l'entretien, secrétaires, techniciens informatiques, bibliotechniciens et surveillants d'une trentaine d'écoles sont en grève depuis mardi. Le syndicat entend poursuivre le débrayage jusqu’à la conclusion d’une entente.

Selon le syndicat, le recours à des employés de remplacement, notamment pour l’entretien ménager, pose des préoccupations en matière de sécurité. « On ne sait pas qui rentre dans les écoles », s’inquiète Jacynthe Barbeau, représentante nationale de la section 4155 du SCFP.

On se rend compte que dans les derniers jours, les énergies sont plus concentrées à aller chercher du monde de l’externe pour faire le travail que d’essayer d’en venir à une entente.

Jacynthe Barbeau, représentante nationale de la section 4155 du SCFP

Des mesures pour garder les écoles propres et sécuritaires

Dans un bref communiqué envoyé jeudi, le CSDCEO a assuré prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité, la santé et le bien-être des élèves et du personnel et garder les écoles propres et sécuritaires.

Il a précisé faire le tout en « respectant les lois et les différentes conventions collectives ». Le CSDCEO n’a toutefois pas confirmé le recours à des travailleurs de remplacement.

Le conseil reste par ailleurs disposé à rencontrer et à négocier avec le syndicat, précise le communiqué. Quant au syndicat, il se dit prêt à reprendre les pourparlers et accuse le conseil de ne pas faire des négociations une priorité.

Les points qui achoppent entre les parties touchent l’organisation du personnel (la dotation et la supplantation), selon le syndicat.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Ce garçon se fait prendre par le reste de sa famille!





Rabais de la semaine