Retour

Grève dans les écoles : plusieurs journées de classe pourraient être perturbées en Outaouais

Alors que la Fédération autonome de l'enseignement (FAE) annonce une journée de grève le 28 octobre en Outaouais, d'autres perturbations pourraient compliquer la vie des parents dans les prochaines semaines.

C'est que le président du Syndicat de l'enseignement de l'Outaouais, affilié à la FAE, Claude Tardif, précise que ses membres respecteront les piquets de grève des syndicats du personnel de soutien scolaire, advenant qu'ils tiennent eux aussi des journées de grève.

Ces employés font partie du Front commun, lequel a voté pour la tenue de six jours de grève tournante cet automne.

« Nous avons une même cause », ajoute M. Tardif. « Nous voulons améliorer le système public d'éducation. On veut améliorer le quotidien dans nos classes, dans nos écoles. »

Écoutez les explication du président du Syndicat de l'enseignement de l'Outaouais, Claude Tardif :

Ainsi, en tenant compte des mandats de grève des enseignants et des employés de soutien scolaire, c'est un potentiel de 8 journées de grève auquel les parents pourraient encore faire face cet automne.

Entre-temps, les quelque 5000 enseignants des commissions scolaires des Portage-de-l'Outaouais (CSPO), des Draveurs (CSD) et au Cœur-des-Vallées (CSCV) seront en grève le 28 octobre, et ce, près d'un mois après leur première journée de grève du 30 septembre.

Voici la réaction de parents, à l'approche du 28 octobre :

Les commissions scolaires touchées n'ont pas encore laissé savoir si elles entendaient suspendre les services de garde pour cette journée de grève, comme elle l'avait fait le 30 septembre. Toutefois, le syndicat des enseignants entend tenir des piquets de grève devant l'ensemble des établissements.

Le syndicat précise qu'il pourrait annuler la journée de grève advenant des avancées « très significatives » dans les négociations avec Québec.

Une grève en alternance

LA FAE, qui compte plus de 34 000 enseignants au Québec, tient une grève tournante sur trois jours, soit les 26, 27 et 28 octobre prochains, en alternance selon les régions.

Le syndicat précise qu'il a choisi de dévoiler la date à l'avance, afin que les parents puissent s'organiser en conséquence.

La date d'une troisième journée de grève, votée par les membres au printemps, reste à fixer en fonction de l'avancement des négociations.

Les enseignants dénoncent les dernières offres patronales et les compressions dans le milieu de l'éducation.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine