Retour

Grève du zèle accentuée dans des centaines d’écoles primaires anglaises

À compter d'aujourd'hui, les 70 000 enseignants des écoles publiques anglaises de l'élémentaire ne mettront plus à jour leur page web d'information pour les parents et boycotteront les activités parascolaires les mercredis, selon leur nouveau protocole de grève du zèle.

Les enseignants ne rempliront pas non plus la case réservée aux commentaires dans les bulletins d'octobre-novembre.

La Fédération des enseignants de l'élémentaire (FEEO) menace par ailleurs de déclencher des grèves tournantes d'un jour le mois prochain, si les négociations contractuelles ne se débloquent pas d'ici là.

La FEEO est le seul des quatre syndicats d'enseignants de la province à ne pas avoir encore conclu une entente de principe avec le gouvernement.

Parmi les pommes de discorde : la taille des classes et les salaires.

Le président de la FEEO, Sam Hammond, rejette la « solution unique » offerte par la province. « Un élève qui a six ans n'a pas les mêmes besoins éducatifs qu'un autre qui en a seize, dit-il. Tout parent le sait. » Pour sa part, la ministre de l'Éducation, Liz Sandals, se dit déçue de la situation.

Plus d'articles

Commentaires