Retour

Hard Rock Casino Ottawa : le conseil municipal approuve le nouveau zonage

Le conseil municipal d'Ottawa a approuvé, mercredi, une modification du zonage pour le projet d'agrandissement de l'hippodrome Rideau-Carleton par le groupe Hard Rock Casino Ottawa.

Cette décision permettra de faire passer de 35 à 55 le nombre de tables de jeu à l'hippodrome. Les promoteurs du projet veulent également construire des restaurants, une salle de spectacle de 2500 places et un hôtel de 9 étages.

Hard Rock Casino Ottawa, formé de l'entreprise Hard Rock et de l’hippodrome Rideau-Carleton, investira plus de 318 millions de dollars dans le projet au cours des six prochaines années.

« Pendant les 10 premières années d’exploitation, l’expansion et les tables de jeu supplémentaires devraient engendrer 43 millions de dollars en nouveaux revenus pour la Ville d’Ottawa », fait valoir le consortium sur son site Internet.

Avant que la première pelletée de terre ait lieu, une étude d’impact sur la circulation devra être complétée. Les promoteurs du projet devront aussi s’engager à collaborer avec Ottawa pour apporter les améliorations nécessaires aux infrastructures municipales pour composer avec l'augmentation de la circulation dans le secteur.

La province responsable de la prévention, dit le maire

La décision d'accepter la demande de modification du zonage n'a pas été unanime. Cinq conseillers ont voté contre, dont deux qui voulaient limiter l'impact de ce futur complexe récréatif sur les personnes aux prises avec une dépendance au jeu.

Le conseiller du quartier Rideau-Rockcliffe, Tobi Nussbaum, a tenté de faire adopter une motion qui aurait engagé la Ville à rediriger 2 % des revenus perçus du casino vers Santé publique Ottawa pour des programmes de prévention.

Le maire d’Ottawa, Jim Watson, affirme que c’est le gouvernement provincial qui est responsable de la réglementation sur les casinos et que la Ville d'Ottawa gère plutôt la question du zonage.

« Il y a un fonds en Ontario, je crois que c’est le plus grand fonds au pays, pour aider des personnes avec des problèmes [de jeu] », souligne-t-il.

Plus d'articles