Retour

Hausse de 33 % des tarifs au Musée canadien de l'histoire

Il vous en coûte désormais plus cher pour aller visiter le Musée canadien de l'histoire, à Gatineau, plus exactement 33 % de plus. Ce changement vise à rendre l'expérience plus simple pour les visiteurs, selon l'administration.

Depuis mardi dernier, un billet d'entrée pour un adulte coûte 20 $, tandis que les étudiants paient 16 $ et les personnes âgées, 18 $. C'est une augmentation de 5 $ pour chaque type de billet.

Les enfants paient maintenant 12 $, soit une augmentation de 3 $.

En contrepartie, le musée ne facturera pas d'extra pour les expositions spéciales, alors que c'était le cas dans le passé. Le coût du billet supplémentaire pour voir un film sur l'écran géant CINÉ + est maintenant inclus.

Les visiteurs paient donc pour l'entrée au musée et au film, qu'ils finissent par y assister ou non. Une telle combinaison existait déjà pour le même prix.

« Les gens n'ont pas à choisir. Ils peuvent venir tout voir », explique la directrice des affaires générales du musée, Patricia Lynch, à nos collègues de CBC.

Par ailleurs, le prix d'un billet pour adulte à l'institution soeur du Musée de l'histoire, soit le Musée canadien de la guerre, a augmenté de 2 $ pour se fixer à 17 $.

Un accueil partagé

Les visiteurs que Radio-Canada a rencontrés au Musée canadien de l'histoire, dimanche, avaient des avis partagés quant à la décision de la direction d'augmenter ses tarifs.

L'un d'eux, Paul Marchand, estime que si les prix restent abordables pour lui, ils pourraient s'avérer dissuasifs pour des familles avec plusieurs enfants.

« Quinze dollars, c'est un bon prix pour les gens qui souhaitent venir au musée, mais 20 $, ça va pénaliser certaines familles », croit-il.

Un couple de retraités n'était pas du même avis. « Pour nous, c'est bien. Là, pour le même prix, on va pouvoir aller partout », a confié Nancy Griffith.

Son conjoint André Richard abonde dans le même sens. « Avant, on venait seulement pour le cinéma IMAX, mais maintenant on est incités à aller voir les expositions spéciales, ce qu'on n'aurait pas fait en temps normal », dit-il. « Je crois qu'une augmentation de 5 $ pour la journée, c'est dans l'air du temps. Tout augmente et ils devaient réviser leurs tarifs. »

La sociologue de l'Université d'Ottawa, Diane Pacom, estime pour sa part que la culture devrait être accessible au plus grand nombre.

« Le fait d'augmenter le prix des billets du musée le rendra moins accessible pour le grand public », soutient-elle. « Les gens vont être privés d'une source de culture. Surtout qu'on a appelé ce musée "Musée canadien de l'histoire" justement pour que les gens puissent se familiariser davantage avec l'histoire de leur pays. »

Les musées de l'histoire et de la guerre récoltent annuellement environ 6,5 millions de dollars grâce aux admissions et aux adhésions annuelles. Et les deux institutions dépensent 92 millions de dollars pour le fonctionnement de leurs activités, selon les rapports de 2015 et 2016.

Avec les informations de la journaliste Estelle Côté-Sroka

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine