Retour

Hausse de taxe pour les contribuables de deux commissions scolaires de l'Outaouais

Les contribuables des commissions scolaires Coeur-des-Vallées (CSCV) et des Portages-de-l'Outaouais (CSPO) paieront plus cher en 2017-2018.

Les deux conseils de commissaires ont en effet approuvé, mercredi, l’augmentation du taux de la taxe scolaire.

La CSCV augmentera donc sa taxe de 6,91 %, ce qui signifie que les contribuables paieront 0,31 $ par tranche de 100 $ d'évaluation foncière. Ceci représente une augmentation de 40 $ pour une maison d’une valeur de 200 000 $.

Du côté de la CSPO, la hausse sera de 4,8 %. Les contribuables auront donc à débourser 0,26 $ par 100 $ d’évaluation.

Une migration dénoncée vers la commission scolaire anglophone

La décision de nombreux contribuables francophones sans enfant de payer leur taxe auprès de la Commission scolaire anglophone Western Québec (CSWQ) serait une cause importante du fardeau fiscal plus élevé.

Selon la CSCV, 3000 contribuables francophones auraient ainsi migré vers la CSWQ. Privée de ce bassin, la CSCV dit avoir dû se résoudre à hausser les taxes, alors qu’elle les aurait autrement diminuées.

« Chaque contribuable qui migre vers la CSWQ augmente la facture de taxe des parents de nos élèves », explique le président de la CSCV, Éric Antoine. Il dit trouver inéquitable le système actuel, qui accorde la liberté de choisir aux contribuables qui n’ont pas d’enfant.

La semaine dernière, la députée de Hull, Maryse Gaudreault, avait assuré que le ministre de l’Éducation, Sébastien Proulx, s'occupait de ce dossier « depuis plusieurs mois ».

« Je sais qu'une décision va venir prochainement, mais je ne suis pas en mesure de vous dire le résultat de son analyse », avait-elle affirmé.

Budget déficitaire à la CSPO, équilibré à la CSCV

Par ailleurs, le Conseil des commissaires de la CSPO a indiqué ne pas être en mesure de respecter l’équilibre budgétaire prévu dans le budget initial de l’année 2016-2017.

La situation diffère de celle à la CSCV, qui a présenté un budget équilibre. Ses écoles disposeront pour la prochaine année scolaire de près d’un million de dollars supplémentaires, qui serviront principalement à l’embauche de ressources et de soutien pour les élèves de maternelle et de première année.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine