Retour

Hausse des patients souffrant de problèmes dentaires dans les urgences d'Ottawa

Un nombre croissant de patients sans assurance dentaire ou de patients sous-assurés se présentent aux urgences des hôpitaux d'Ottawa pour recevoir des soins dentaires, selon un rapport de la Santé publique.

Le document, qui doit être présenté lundi au Conseil de santé d'Ottawa, rapporte que 1740 patients se sont présentés dans les urgences de la ville pour des soins dentaires en 2014. Ces problèmes de santé auraient dû être pris en charge ailleurs dans la communauté, précise le rapport.

De 2004 à 2014, le nombre de patients qui se sont rendus aux urgences pour de telles raisons a augmenté de 52 %. Selon le rapport, ces visites étaient reliées à des traitements contre la carie, à de l'érosion dentaire ou à la gingivite.

Avec un coût moyen de 513 $ par visite à l'urgence, la facture s'est élevée à 900 000 $ pour l'État en 2014.

Santé publique Ottawa tente depuis un certain temps de diriger les patients souffrant de problèmes dentaires à l'extérieur des urgences. Le coût de ces services dans les urgences est en effet plus élevé, et ces services servent davantage à soulager qu'à traiter.

Des solutions proposées

Dans son rapport, Santé publique Ottawa souligne qu'elle poursuit son travail pour ouvrir une clinique dentaire au Centre Wabano pour la santé des Autochtones en janvier prochain. Elle aimerait y offrir des services de traitement et de prévention pour cette communauté.

Selon le Dr Jonathan Maye, de la clinique dentaire de l'Hôpital d'Ottawa, le problème s'envenimera si l'Ontario ne trouve pas une meilleure façon de financer les soins dentaires préventifs pour les patients qui n'ont pas d'assurance.

« S'ils ne peuvent pas se payer les soins, ils en viennent soit à avoir continuellement des infections, soit à se faire arracher les dents et à avoir une prothèse. C'est une situation très triste [traduction libre] », souligne le Dr Maye.

Il ajoute que des études tendent à prouver que les problèmes bucco-dentaires sont souvent liés à d'autres problèmes de santé, dont les maladies cardio-vasculaires.

Avec les informations de CBC

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine