Retour

Hausse des tarifs d'électricité mal accueillie à Ottawa

Dès dimanche, il en coûtera plus cher de se chauffer à l'électricité en Ontario. Cinq dollars de plus par mois par logement moyen.

La directrice générale du Centre d'éducation financière EBO, Hélène Ménard craint que ce cinq dollars soit enlevé du budget alimentaire des moins nantis.

« C'est l'enveloppe qui est la plus flexible et qui normalement va adresser n'importe quelle crise qu'on vit dans son budget », explique la directrice. « C'est souvent la nourriture qui va en souffrir en premier.

Toutefois, pour aider ces moins nantis, la Commission de l'énergie de l'Ontario a mis en place un programme. Trente dollars seront remis aux citoyens qui gagnent moins de 28 000 dollars.

Mais ce qui dérange le plus la Ville d'Ottawa dans cette hausse de tarif, c'est que le prix de l'électricité varie pour certains résidents, en fonction de s'ils sont clients d'Hydro One ou d'Hydro Ottawa.

Le conseiller municipal Stephen Blais veut donc rectifier la situation.

« C'est important parce qu'on a depuis une décennie une ville unie. C'est le temps d'avoir un service d'Hydro avec une qualité pour les résidents d'Ottawa. »

La privatisation d'Hydro One pourrait nuire à son projet. 

Selon un reportage de Claudine Richard

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine