Le redoux et les nombreux écarts de température des derniers jours entraînent une importante augmentation du nombre de nids-de-poule comparativement à pareille date l'an dernier, selon la Ville d'Ottawa.

Les cols bleus de la capitale nationale ont réparé près de 11 000 nids-de-poule du 1er janvier au 5 février, soit une augmentation de 1600 par rapport au même moment l'an dernier, selon le directeur de la voirie à la Ville d'Ottawa, Luc Gagné.

Depuis le début de l'année, la région a connu 11 journées où les températures ont dépassé le point de congélation et 25 jours où le mercure est tombé sous zéro, selon les données d'Environnement Canada.

Le dégel provoque des accumulations d'eau qui s'infiltrent dans les fissures de la chaussée. L'eau qui gèle prend de l'expansion et crée des nids-de-poule aussitôt que les températures d'hiver reviennent à la normale, explique M. Gagné.

La Ville d'Ottawa encourage les citoyens à rapporter les nids-de-poule au service téléphonique 311 ou sur son site web.

D'après les informations de Mathieu Gohier

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité