Retour

Hausse du prix des médicaments pour les aînés : l’Ontario fait volte-face

Contrairement à ce qui était prévu dans le budget, le gouvernement ontarien n'augmentera pas la franchise et les frais imposés aux aînés pour l'achat de médicaments.

Selon le budget, la franchise annuelle payée par les personnes âgées qui ne sont pas considérées comme moins nanties devait passer de 100 $ à 170 $, en plus d'une augmentation de 1 $ de la quote-part par ordonnance.

Toutefois, le ministre de la Santé, Eric Hoskins, a confirmé ce matin qu'il abandonnait cette proposition controversée.

Pour le porte-parole conservateur en matière de finances Vic Fedeli, c'est une victoire pour les aînés. « C'est clair que le gouvernement sentait la soupe chaude », selon le député. 

Aide élargie

Le ministre Hoskins a aussi confirmé que 170 000 aînés supplémentaires paieraient moins pour leurs médicaments, car ils seront considérés désormais comme moins nantis. Pour eux, il s'agit d'une économie d'environ 130 $ par année.

En effet, tel qu'annoncé dans le budget, la province accroîtra le 1er août le seuil de revenu maximum permettant à une personne âgée de se prévaloir du programme d'aide pour les moins nantis. Ces derniers ne paient pas de franchise annuelle, mais doivent régler une quote-part de 2 $ par ordonnance.

  • Le seuil de revenu maximal pour être considéré comme moins nanti passera de 16 018 $ à 19 300 $ pour les aînés célibataires.
  • Il augmentera de 24 175 $ à 32 300 $ pour les personnes âgées en couple.

Ces nouveaux seuils seront par ailleurs indexés.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine