Retour

Hausse fulgurante des cas de syphilis à Ottawa

Le nombre de cas de syphilis à Ottawa a fortement augmenté depuis un an. Selon Santé publique Ottawa, il y a eu 76 % plus de cas dans les 12 derniers mois, de juillet 2013 à juin 2014.

L'agence de santé municipale rapporte ainsi 65 cas de juillet 2014 à juin 2015, alors qu'il y en avait 37 pour la même période en 2013-2014. À titre de comparaison, à Gatineau, on rapporte seulement 15 cas d'infection en 2014.

Ces cas sont hautement transmissibles, souligne Santé publique Ottawa.

« En 1994, on avait zéro cas de syphilis. C'est une augmentation importante qui s'est faite dans les derniers douze mois, ce qui fait qu'on lance une campagne de sensibilisation », explique l'infirmière-praticienne à la Santé publique Ottawa, Andrée Bourgault.

Les personnes touchées sont exclusivement des hommes, même si les femmes peuvent aussi être atteintes. Dans plus de 90 % des cas, il s'agissait d'hommes ayant eu des relations homosexuelles.

Ce constat est confirmé ailleurs au Canada. Selon le gouvernement fédéral, la syphilis touche de manière disproportionnée les hommes, plus particulièrement ceux de plus de 30 ans.

L'utilisation de condoms réduit les risques d'infection, mais ils ne sont que partiellement efficaces pour prévenir la transmission.

La syphilis peut être traitée à l'aide d'antibiotiques, si on s'y prend suffisamment tôt.

Des symptômes difficiles à identifier

Les symptômes de la syphilis peuvent être confondus avec ceux d'autres infections (ulcères, inflammation des ganglions, éruptions cutanées, etc.)

Ils peuvent se manifester dans les quelques jours ou dans les deux mois qui suivent l'infection. Comme la plaie n'est généralement pas douloureuse et qu'elle ne se voit pas, la personne peut ignorer qu'elle est infectée.

La plaie peut disparaître d'elle-même, sans traitement, mais l'infection persistera et progressera vers le stade secondaire.

Santé publique Ottawa recommande le dépistage de la syphilis, notamment pour les personnes dont le partenaire sexuel a reçu un diagnostique positif, pour celles qui ont plusieurs partenaires - particulièrement les hommes - et pour les femmes enceintes.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Ils en repêchent par milliers chaque année à Amsterdam





Rabais de la semaine