Henry Burris a établi un record de la LCF avec 45 passes complétées, jeudi, à Ottawa. Il a permis au Rouge et Noir d'Ottawa d'infliger une correction de 39-17 aux Alouettes de Montréal.

Burris brisait ainsi la marque de 44 d'Anthony Calvillo établie en octobre 2008 contre Hamilton.

Le vétéran de 40 ans a tenté 53 passes et a terminé la soirée avec 504 verges par la passe. Il a lancé deux passes de touché.

Burris a aussi réussi deux faufilades pour des touchés, aidant le Rouge et Noir (8-5) à balayer les trois matchs face à la troupe de Jim Popp cette saison.

Burris a franchi le cap des 300 verges à chacune de ses quatre dernières rencontres.

Brad Sinopoli a amassé 107 verges de réceptions, 3 de plus que Maurice Price. Chris Williams a ajouté 98 verges en neuf attrapés. Sinopoli a montré ses aptitudes à gruger du terrain après l'attrapé avec un très beau jeu de 27 verges au milieu du troisième quart, notamment. Quelques instants plus tard, il a saisi une passe de touché qui portait l'avance des siens à 30-3.

Le club local menait 23-3 à la demie après avoir dominé 22-4 pour les premiers essais et 311-65 pour les verges obtenues, dans cette tranche du match.

Chris Milo a réalisé des placements de 17, 34 et 16 verges.

Du côté des Alouettes (5-8), Rakeem Cato a peiné à son premier départ en plus d'un mois. Il a complété 12 passes sur 17, mais pour seulement 75 verges.

Les points des Oiseaux sont venus du placement de 38 verges de Boris Bede, au premier quart, et des réceptions payantes de Samuel Giguère et de Fred Stamps au dernier quart. Les deux touchés ont été réussis sur des passes d'Anthony Boone.

Les Alouettes ne rejoueront pas avant le 12 octobre, jour de l'Action de grâces. Les Argonauts seront alors les visiteurs, à Montréal, en après-midi.

Le Rouge et Noir va renouer avec l'action dès mardi soir à Toronto.

Une séquence inquiétante a assombri l'atmosphère à la Place TD, au début de premier quart.

Le demi de coin Jonathan Hefney, des Alouettes, s'est affaissé au sol lorsque plaqué par Patrick Lavoie, qui venait de capter une passe de quatre verges.

Après de longues minutes de traitement, Hefney a dû quitter le terrain sur une civière. Il avait toutefois repris conscience et était en mesure de bouger ses bras et ses jambes, ont fait savoir les Alouettes.

 

Plus d'articles

Commentaires