Retour

Homicide à Gatineau : un rôdeur violent avait tenté de s'introduire chez un voisin peu avant le meurtre

Un voisin de Thérèse Gauvreau, la dame de 83 ans retrouvée morte chez elle mercredi, pense qu'il l'a échappé belle. Ousmane Alkaly avait repoussé un rôdeur au comportement étrange peu de temps avant le meurtre.

Ousmane Alkaly a appelé le 911, mercredi vers midi, après avoir aperçu un homme qui rodait aux abords de sa maison.

« J'ai vu le monsieur foncer dans ma baie vitrée », explique M. Alkaly toujours sous le coup de l'émotion. « Il a ramassé un gros morceau de bois et il voulait défoncer ma vitre. Il voulait rentrer dans ma maison. Il frappait fort... J'ai dit à l'amie qui se trouvait avec moi ''Appelle le 911! On se fait attaquer en plein jour!'' »

L'homme ne désarmait pas. M. Alkaly a saisi une lampe qui se trouvait dans la pièce pour effrayer l'intrus, mais celui-ci est revenu à la charge.

Ousmane Alkaly explique que sa maison donne sur un boisé peu fréquenté, à l'abri des regards. Il pense que cela explique peut-être la détermination du rôdeur.

« Il frappait, je frappais, il ne désarmait pas. Il était en transe, il criait. Il frappait, mais d'une violence, d'une agressivité incroyable... à vous glacer le sang. J'ai pris le téléphone des mains de mon amie et j'ai dit à la répartitrice du 911 : ''Envoyez quelqu'un tout de suite s'il-vous-plaît! On tente de pénétrer chez moi! »

Finalement l'homme a détalé. Au lieu de se diriger vers le boulevard de la-Cité-des-Jeunes, il s'est redirigé vers le condo de la voisine de M. Alkaly, Thérèse Gauvreau.

« Quand votre maison, votre sanctuaire, est attaqué de la sorte et puis quand vous apprenez que votre voisine a été assasinée, c'est vraiment bouleversant », confie Ousmane Alkaly.

Un jeune homme de 21 ans, a arrêté sur les lieux du meurtre. Jean-François Dupuis fait face à une accusation de meurtre au deuxième degré. Il a comparu, jeudi, au palais de justice de Gatineau.

Avec les informations de Claudine Richard

Plus d'articles

Commentaires