Retour

Hôpital Pierre-Janet : des détenus hébergés dans une unité jeunesse

Tous les patients du bâtiment principal de l'Hôpital Pierre-Janet ont pu être réinstallés ce week-end, a affirmé lundi le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l'Outaouais. Mais le Syndicat des travailleuses et travailleurs de la santé de Gatineau s'inquiète du fait que certains patients qui sont des détenus se retrouvent temporairement dans des locaux servant à accueillir des ados.

Le Syndicat soutient que l'unité jeunesse de l'Hôpital Pierre-Janet n'est pas adaptée pour recevoir les détenus.

« Des patients de l'unité 1 ont été relocalisés à l'ado », a expliqué Josée McMullen, présidente du syndicat. « L'emplacement n'est pas fait pour les adultes et n'est pas sécuritaire et les membres qui nous ont interpellés ce matin ne se sentent pas en sécurité. »

La direction du CISSS de l'Outaouais assure que ces lieux sont adaptés à leurs besoins, mais qu'il s'agit de solutions à court terme.

« Dans le plan de match, c'était les premiers patients qu'on voulait relocaliser. Donc on a ciblé l'unité d'adopsychiatrie, qui est l'unité la plus appropriée pour ces patients-là », a précisé le directeur des programmes santé mentale et dépendance au CISSS de l'Outaouais, Alain Godmaire.

« On a ajouté du personnel ce soir-là lorsqu'on a déplacé [les patients]. Puis durant la fin de semaine, on a sécurisé les lieux », a-t-il assuré.

Cette opération a été forcée par le dégât d'eau majeur survenu lors de la tentative d'évasion, vendredi soir, d'un détenu qui y subissait une évaluation psychiatrique.

Par ailleurs, une cinquantaine de membres du personnel sont toujours en attente d'un nouveau lieu de travail temporaire.

Début décembre, un détenu, David Harvey, s'était enfui du Centre hospitalier Pierre-Janet.

Avec les informations de la journaliste Florence Ngué-No

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un gros chien fait des vagues en apprenant à nager





Rabais de la semaine