Retour

Howard Richmond a offert des bijoux de sa femme tuée à l'homme qui a trouvé sa voiture

Bruce Sass, l'homme qui a découvert la voiture de Melissa Richmond deux jours après qu'elle eut été portée disparue, a déclaré au palais de justice d'Ottawa vendredi que l'accusé, le mari de la victime, lui a offert des morceaux de ses bijoux en échange d'une récompense.

Le corps de Melissa Richmond, 28 ans, dont le mari avait signalé la disparition le 24 juillet 2013, a été retrouvé quatre jours plus tard dans un fossé près du centre commercial South Keys, dans le sud d'Ottawa.

Howard Richmond, 52 ans, est inculpé de meurtre au premier degré pour la mort de sa femme.

Bien qu'il ait admis qu'il avait tué sa femme au début de son procès, il a plaidé non coupable. Le militaire canadien Howard Richmond souffrait d'un état de stress post-traumatique lorsqu'il a poignardé sa femme à mort il y a plus de deux ans, a plaidé son avocat, mercredi.

Selon son avocat, Jason Gilbert, son état de stress post-traumatique, causé par six missions militaires, le rend non criminellement responsable de cet acte. Devant le tribunal, la défense a soutenu que l'accusé ne pouvait avoir l'intention de tuer sa femme, puisqu'il avait perdu le sens de la réalité la nuit du drame.

Bruce Sass a affirmé devant la Cour supérieure de l'Ontario que le 27 juillet 2013, il a vu une page Facebook demandant l'aide du public pour trouver Melissa Richmond.

Cette page montrait une description de sa voiture. Quelques heures plus tard, Sass travaillait comme serveur au centre commercial quand il a repéré la même voiture à l'extérieur du restaurant.

Recherché pour le remercier en bonne et due forme

« C'était incroyable. Je venais de voir la publication sur Facebook et trois heures plus tard, j'ai vu la voiture. J'étais abasourdi », a déclaré Sass vendredi.

Le témoin à la barre expliquait qu'il a contacté la police et les gens qui avaient mis en place la page Facebook. Le lendemain, le corps de Melissa Richmond a été retrouvé.

Bruce Sass avait également contacté Howard Richmond via Facebook pour offrir ses condoléances. Aux dires du témoin, M. Richmond aurait écrit qu'il était « reconnaissant », et que sans son aide, Melissa aurait pu être encore portée disparue.

De plus, Bruce Sass a expliqué qu'il se souvenait que M. Richmond lui ait écrit parce qu'il voulait le rencontrer et le remercier formellement, en lui donnant un morceau de bijoux de sa femme.

Les messages Facebook n'ont pas encore été lus par le tribunal.

Howard Richmond a été arrêté quelques jours après la correspondance, aux dires de M. Sass, de sorte qu'ils ne se sont jamais rencontrés.

Les jurés ont également regardé une vidéo de deux heures vendredi d'un interrogatoire de police menée avec Howard Richmond le 25 juillet 2013, le même jour où il a rapporté que sa femme avait disparu.

Richmond expliquait au détective que sa femme était « hard rock » lorsqu'il est venu le temps de le soutenir pour son choc post-traumatique, affirmant qu'elle était souvent présente pour l'aider à se brosser les dents et le prendre par la main dans la douche.

Le tribunal a également eu vent que le couple s'était détérioré et que Melissa Richmond avait une liaison extraconjugale au moment de sa mort.

Le procès se poursuit lundi.

D'après CBC

Plus d'articles

Commentaires