Retour

Il y a 15 ans, les Franco-Ontariens célébraient une victoire pour l’Hôpital Montfort

Le 1er février 2002 a marqué la fin d'une longue lutte juridique pour la survie de l'Hôpital Montfort, à Ottawa.

Il y a 15 ans jour pour jour, le gouvernement de Mike Harris en Ontario annonçait qu’il ne contesterait pas devant la Cour suprême la décision accordant une protection constitutionnelle au seul hôpital francophone de la province.

La saga, qui a grandement fait réagir la communauté francophone de la province, a commencé le 24 février 1997, alors que l’Ontario annonce la fermeture du seul hôpital universitaire francophone.

Le mouvement S.O.S. Montfort est rapidement mis sur pied avec à sa tête Gisèle Lalonde, ancienne mairesse de Vanier.

Le mois suivant, quelque 10 000 personnes participent à un grand rassemblement contre la fermeture de l’établissement.

En 1998, les défenseurs de l’Hôpital Montfort s’adressent aux tribunaux.

L’année suivante, la Cour divisionnaire de l'Ontario leur donne raison. Les droits des francophones sont enchâssés dans la Constitution.

En 2001, la Cour d’appel confirme cette décision. Puis, en 2002, le gouvernement annonce qu’il respectera cette décision.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Ce garçon se fait prendre par le reste de sa famille!





Rabais de la semaine