Retour

Inauguration de nouveaux locaux pour les jeunes en difficulté à Gatineau

Les jeunes en difficulté de l'Outaouais pourront profiter de nouveaux locaux mieux adaptés à leurs besoins en matière de sécurité, d'intimité et de qualité de vie, dans l'espoir d'optimiser leurs chances de réinsertion dans leur milieu de vie.

La ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie, Lucie Charlebois, accompagnée de la députée de Hull, Maryse Gaudreault, a inauguré mardi matin les nouveaux locaux qui se greffent au Complexe Héritage, chemin Freeman, dans le secteur de Hull.

Le complexe devient le Centre de réadaptation pour les jeunes en difficulté d'adaptation de l'Outaouais (CRJDO), dans lequel tous les services à cette clientèle en difficulté seront regroupés.

Les nouvelles installations permettront d'accueillir de façon plus adéquate les jeunes hébergés dans trois maisons désuètes, rue Notre-Dame.

Le bâtiment abritera 24 unités privées, des espaces spacieux pour des activités collectives ou individuelles et une salle d'apaisement. La durée moyenne de séjour pour un adolescent retiré de son milieu en raison de difficultés d'adaptation est d'environ neuf mois.

Le projet de 5,4 millions de dollars permet également l'aménagement de quatre nouvelles unités privées dans l'édifice d'origine.

Le nombre total de résidents dans les deux ailes du nouveau CRJDO passe donc à 52 personnes, 24 filles et 28 garçons.

Selon le président-directeur général du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l'Outaouais, Jean Hébert, les nouveaux locaux présentent également des avantages pour le personnel soignant et les intervenants.

L'inauguration d'un centre comme aujourd'hui va permettre notamment au niveau du personnel d'avoir un environnement de travail beaucoup plus adéquat, explique M. Hébert.

M. Hébert ajoute que la sécurité des jeunes et du personnel sera également rehaussée puisque les employés peuvent exercer une meilleure surveillance dans les nouveaux locaux, et donc effectuer des interventions plus rapides et avec les effectifs nécessaires en cas de besoin.

Les premiers locataires dans la nouvelle aile arriveront en juin, afin de leur permettre de finir leur année scolaire dans leur école actuelle.

Plus d'articles