Retour

Incendie à Orléans vendredi : la victime était sous la garde d'une société d'aide à l'enfance

La Société d'aide à l'enfance d'Ottawa confirme que la victime de l'incendie qui a ravagé une maison du secteur d'Orléans, le 21 avril dernier, était une adolescente de 16 ans.

Cette dernière vivait dans une des résidences d'accueil de l'entreprise Stepping Stones Foster Care, située sur le chemin Old Montreal, à l'est du chemin Trim.

Stepping Stones Foster Care est une entreprise privée qui a l'autorisation du ministère des Services à l'enfance et à la jeunesse de l'Ontario pour offrir des services d'accueil aux enfants de la province.

La Société d'aide à l'enfance d'Ottawa a tenu à offrir ses condoléances à la famille de la victime, même si cette dernière n'était pas sous sa garde.

L'organisme a déclaré que l'adolescente n'était pas d'Ottawa, mais a refusé de dévoiler d'où elle était originaire et quelle autre société d'aide à l'enfance en avait la garde.

Une enquête est en cours afin de déterminer les causes de l'incendie et les circonstances entourant la mort de la jeune victime. Tous les autres résidents de la maison ont réussi à s'échapper du brasier.

Le Bureau du coroner régional d'Ottawa, le commissaire aux incendies de l'Ontario et le Service de police d'Ottawa participent à cette enquête.

La Société d'aide à l'enfance d'Ottawa confirme par ailleurs que les résidents de la maison incendiée ont été déplacés dans d'autres foyers d'accueil en attendant la fin de l'évaluation de l'état des lieux.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine