Retour

Inondations: évaluation des dégâts et grand ménage à Gatineau

L'heure est au nettoyage et à l'évaluation des dommages à Gatineau, où le pire semble être derrière les citoyens touchés par les inondations. Selon les autorités, la situation est en bonne voie de se stabiliser.

Un nouveau symbole pour les personnes handicapées ?

Dans un communiqué de presse, la Ville de Gatineau indique que « la situation s'améliore » et que « la Ville est à mettre en oeuvre les mesures pour répondre aux conséquences découlant de la crue printanière. »

Joint par téléphone dimanche matin, Yves Mélançon, responsable des communications pour la Ville de Gatineau précise que la situation s'améliore lentement.

« On constate que le niveau d'eau descend graduellement, l'eau se retire, même si à certains endroits, il y a encore présence d'eau (...) La situation est en train de se rétablir graduellement », a affirmé M. Mélançon.

Le niveau de la rivière des Outaouais a diminué de quelques centimètres, mais demeurera stable pour environ une semaine.

Les résidents de la trentaine de maisons évacuées pourront regagner leur logement, puisque le boulevard Hurtubise est rouvert à la circulation. Certaines rues restent toutefois fermées à la circulation, comme la rue Jacques-Cartier, entre les rues Prince-Albert et Saint-Louis.

Le Centre de services pour les sinistrés est maintenant fermé.

Les services municipaux ont commencé samedi l'inspection des rues et des infrastructures affectées par la crue printanière. Les opérations de nettoyage et de balayage des rues ont redémarré.

« Nos équipes vont se déplacer dans les lieux où il y a eu des inondations pour enlever les débris », a indiqué Yves Mélançon. « Ce sont des travaux qui vont être faits au cours des prochains jours. »

Pas encore normal

La situation est loin d'être revenue à la normale, selon le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud Jobin.

« Pour revenir à la normale, il faut faire des inspections, s'assurer que les rues qui bordent la rivière n'ont pas été attaquées par les événements, donc pas d'affaissement possible », a expliqué M. Pedneaud-Jobin en point de presse samedi après-midi.

« Puis on sait déjà que sur un bout d'Hurtibise, par exemple, la rue est maganée. Il y a aussi du nettoyage à faire. Il y a des débris qui sont là, il y a des endroits qui ne sont toujours pas praticables, je pense à certaines pistes cyclables et à plusieurs rues encore ».

À la suite d'une inondation, les citoyens sont invités à prendre certaines mesures de précaution, selon les autorités municipales, comme consulter un électricien, un spécialiste en chauffage ou un technicien qualifié en gaz. Les propriétaires de puits artésiens doivent prendre les mesures nécessaires pour s'assurer du maintien de la qualité de leur eau.

Une séance d'information sur l'aide financière, organisée par le ministère de la Sécurité publique du Québec, est prévue le lundi 24 avril à 19 h au centre sportif de Gatineau.

Plus d'articles

Commentaires