Retour

Interdiction aux chauffeurs de taxi d'augmenter le bruit à l'aéroport d'Ottawa

Un juge d'Ottawa a statué et les chauffeurs de taxi de l'aéroport d'Ottawa ont échoué dans leur tentative de reprendre les tambours et d'autres sortes de crécelles sur la propriété de l'aéroport pour faire du bruit. Le conflit de travail perdure depuis plus de deux mois.

Toutefois, le juge Robert Beaudoin a fait modifier l'injonction du 14 août.

Ainsi, les protestataires peuvent manifester sur le gazon dans un stationnement, pour leur permettre de se faire remarquer. Ils ne peuvent cependant pas augmenter le bruit, car ça pourrait interférer avec la communication des employés.

« Ceci évite toute nécessité de surveiller le niveau de bruit », explique le juge dans une décision de cinq pages, en plus de retirer l'avis interdisant cinq personnes à se retrouver sur la propriété de l'aéroport.

Par voie de communiqué, l'administration de l'aéroport s'est dite satisfaite du jugement. « Cette décision rappelle l'importance de maintenir un environnement sécuritaire pour nos passagers, employés et visiteurs », explique l'aéroport.

Selon un texte de CBC

Plus d'articles

Commentaires