Retour

Intersection « dangereuse » à Hawkesbury : la limite de vitesse est réduite à 50 km/h

Avis aux automobilistes qui empruntent régulièrement la route 17, à la hauteur de Hawkesbury : la limite de vitesse vient de passer de 70 km/h à 50 km/h dans ce secteur.

Un texte de Denis Babin

C'est essentiellement la portion commerciale le long de la route, allant du magasin Walmart à l'ouest jusqu'aux stations d'essence MacEwen et Esso à l'est, qui est touchée par cette nouvelle mesure.

Des panneaux électroniques indiquant la vitesse des véhicules ont aussi été installés aux extrémités de la zone en question.

Cette modification vise plus précisément à remédier de façon temporaire à un problème de sécurité routière à la hauteur d'une intersection achalandée, qui n'est pas pourvue de feux de circulation.

Au cours des dernières années, cet endroit a été le théâtre de nombreux accidents de la route.

La mairesse de Hawkesbury insistante

L'entrée en vigueur de cette mesure survient moins d'une semaine après que la mairesse de Hawkesbury, Jeanne Charlebois, eut imploré ses collègues des Comtés unis de Prescott et Russell (CUPR) d'agir promptement dans ce dossier.

Selon la mairesse, dans un monde idéal, les CUPR auraient débloqué les fonds nécessaires pour équiper l'intersection dite « dangereuse » de feux de circulation dans les plus brefs délais.

Insistante, Jeanne Charlebois a quand même réussi à convaincre le conseil des CUPR à déroger à ses règles et procédures pour adopter une résolution fixant la vitesse à 50 km/h dans le secteur en question.

Une facture de plus de 200 000 $ pour des feux de circulation

Stéphane Hollander, concessionnaire automobile dont le garage est situé à proximité de l'intersection problématique, croit que ce changement aura peu d'effets.

Selon lui, la seule solution pour réduire le nombre d'accidents à cet endroit, ce sont des feux de circulation.

« Quand on a une fuite d'eau, on ne met pas un plaster. On avait une limite de 70 km/h. Les gens roulaient à 110 km/h. Vraiment, la solution, c'est la lumière », croit Stéphane Hollander.

Selon les estimations les plus récentes, la facture totale pour installer des feux de circulation à cette intersection s'élève à un peu plus de 200 000 $ dont la moitié sera payée par les CUPR.

L'autre moitié sera assumée, à parts égales, par le Canton de Champlain et la Ville de Hawkesbury.

Plus d'articles