Retour

Investiture progressiste-conservatrice dans Glengarry-Prescott-Russell : le rejet d'une candidature sème la controverse

Le processus en vue de nommer le candidat qui défendra les couleurs du Parti progressiste-conservateur de l'Ontario, dans la circonscription de Glengarry-Prescott-Russell, lors de l'élection provinciale en 2018 vient de prendre une tournure plutôt inattendue.

Jeudi, l'un des deux candidats en lice, Derek Duval, a annoncé sur sa page Facebook que les hautes instances du Parti avaient rejeté sa candidature, soit trois jours avant la tenue de l'assemblée d'investiture.

Selon le candidat originaire de Vankleek Hill, les dés étaient pipés en faveur de son adversaire, Amanda Simard, qui a « obtenu l'appui du chef du Parti, Patrick Brown, dès le début du processus ».

Derek Duval avance même que certains membres influents du parti se sont livrés à « des manœuvres d'intimidation » pour convaincre des militants d'appuyer la candidature de la conseillère municipale du Canton de Russell.

Cette nouvelle tombe une semaine après que les progressistes-conservateurs eurent décidé, « après avoir subi d'énormes pressions de la part de militants locaux », de mettre sur pied un deuxième lieu de vote dans l'est de la circonscription en vue de l'assemblée d'investiture.

Une vidéo compromettante?

Aussi, Derek Duval a indiqué être en bonne position pour remporter la victoire, ce dernier affirmant avoir vendu « 1200 cartes de membre », alors que son adversaire n'aurait pas eu autant de succès à ce chapitre.

Mais voilà, le Parti en a finalement décidé autrement.

Une vieille vidéo, réalisée il y a quelques années par Derek Duval, dans le cadre d'un tournoi de hockey-bénéfice, serait la raison invoquée par le parti pour rejeter sa candidature.

Lors d'un appel téléphonique, Garfield Dunlop, un ancien député, aujourd'hui à l'emploi du Parti, aurait « accusé Derek Duval d'avoir filmé un individu en train de manger un hamster avec un bâton de hockey », alors qu'il s'agissait en fait d'une poutine.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres

La présidente de l'Association progressiste-conservatrice de Glengarry-Prescott-Russell, Marilissa Gosselin, indique dans un courriel, que la décision de rejeter la candidature de Derek Duval est celle « du parti Ontario PC à Toronto ».

Amanda Simard n’a pas répondu à notre demande d'entrevue.

De son côté, Paul-Émile Duval, le père du candidat et conseiller municipal au Canton de Champlain, est d'avis que les progressistes-conservateurs ont fait une grosse erreur en écartant son fils.

« La personne la plus heureuse aujourd'hui dans Glengarry-Prescott-Russell, c'est (…le député libéral…) Grant Crack », a-t-il lancé lors d'un bref entretien téléphonique.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine