La Canadienne Ivanie Blondin a remporté la course individuelle avec départ groupé, dimanche, à la Coupe du monde de Harbin en Chine.

Elle a devancé l'Italienne Francesca Lollobrigida par 15 centièmes de seconde au terme des 16 tours de l'épreuve. La Coréenne Kim Bo-reum complète le podium.

Béatrice Lamarche a pris le 19e rang.

Dans la même épreuve, mais du côté masculin, l'Ontarien Jordan Belchos s'est classé au 4e rang. Olivier Jean prend la 14e place. Le Coréen Lee Seung-hoon s'est emparé de la 1e place.

Au 500 m, Laurent Dubreuil a terminé au 5e rang. Le Russe Pavel Kulizhnikov l'a emporté, un centième de seconde devant le Chinois Tingyu Gao.

« Les temps sont un peu plus rapides avec deux patineurs sous les 35 secondes. Le groupe était beaucoup plus fort à cause des quatre gars du groupe B d'hier [samedi] qui sont montés dans le groupe A et qui ont été excellents, a reconnu Dubreuil. Le Chinois, 2e, est d'âge junior. C'est la première fois en 14 ans qu'un junior gagne une médaille en Coupe du monde longue piste. Être aussi bon à cet âge, c'est exceptionnel à cause de toute la maturité physique que ça prend pour cette discipline. »

Dubreuil a abaissé son temps de samedi sur cette distance en franchissant la ligne d'arrivée en 35,20 s, soit à 0,22 seconde de Kulizhnikov.

« C'était une bonne course. J'ai mieux respecté mon plan de match, même si ce n'était pas parfait. Un bon départ et un bon premier virage, mais mes derniers 300 m étaient moins réussis que la veille. J'ai gagné en vitesse au début », a ajouté le patineur de Lévis.

Il devra travailler sur sa cheville gauche, qui lui cause quelques problèmes techniques.

« J'ai un problème récurrent depuis un an et demi. L'an passé, j'avais beaucoup de difficulté dans mon premier virage intérieur. C'est purement technique, mais c'est influencé par le physique. Ma cheville ne veut pas faire le mouvement que mon cerveau demande. Comme, au départ, nous courons presque sur la glace, j'ai de la difficulté dans la transition quand j'arrive dans le virage. C'est vraiment au 500 m parce que le départ du 1000 m est plus loin », a expliqué l'athlète de 24 ans.

Le Saskatchewanais William Dutton (35,48 s), le Montréalais Christopher Fiola (35,59 s) et l'Albertain Gilmore Junio (35,59 s) ont respectivement terminé 14e, 18e et 19e.

Chez les femmes, Marsha Hudey a conclu au pied du podium au 500 m. La victoire est allée à Nao Kodaira, du Japon.

Heather Mclean a signé le 6e temps.

La Québécoise Noémie Fiset a terminé 1re du 500 m groupe B avec un chrono de 39,40 s.

Elle a devancé à l'arrivée la Chinoise Shi Xiaoxuan (+0,30 seconde) et la Japonaise Saori Toi (+0,46 seconde).

L'Albertaine Kaylin Irvine (40,29 s) a pris le 9e rang.

Du côté masculin, le Sherbrookois Alex Boisvert-Lacroix a conclu en 11e place du 500 m groupe B avec un temps de 35,97 s, un retard de 0,34 seconde sur le patineur le plus rapide, le Néerlandais Kjeld Nuis (35,63 s).

Le Sud-Coréen Mo Tae-bum (+0,02 seconde) et l'Italien David Bosa (+0,05 seconde) ont respectivement fini 2e et 3e.

Au 1500 m masculin, le Canadien Vincent De Haître a pris le 6e rang. C'est le Néerlandais Sven Kramer qui l'a emporté.

Plus d'articles