Retour

Jacques Martin, la fierté de Saint-Pascal-Baylon

Les Penguins de Pittsburgh ont remporté pour une seconde année consécutive la Coupe Stanley en vainquant les Prédateurs de Nashville, dimanche soir. Cette Coupe est une grande fierté pour les gens de Saint-Pascal-Baylon, dans l'Est ontarien, le petit village natal de l'entraîneur adjoint de l'équipe, Jacques Martin.

Pierrette Martin-Lalonde est extrêmement fière de son frère Jacques.

« C'est bien, on est bien content pour lui. C'est quelque chose. Ils ont une très bonne équipe aussi. Ce sont les gardiens de but qui ont la différence hier soir », a commenté la soeur de Jacques Martin, dans une entrevue à Radio-Canada.

Très proche de sa famille

L'entraîneur adjoint appelle souvent son frère et ses soeurs avant et après un match. Au téléphone avec sa soeur Pierrette lundi, il n'a pas caché sa joie.

« Ça amène beaucoup de joie, beaucoup d'émotions, beaucoup de satisfaction. Aussi, après le nombre d'heures mis durant la saison, ça finit bien la saison », a indiqué Jacques Martin.

L'an dernier, les résidents de Saint-Pascal-Baylon avaient participé à une grande fête avec la coupe pour célébrer la victoire de l'entraîneur adjoint des Penguins.

Un an plus tard, ils célèbrent à nouveau, même si l'équipe de Pittsburgh n'est pas l'équipe favorite de tous les résidents de cette petite communauté agricole de l'Est ontarien.

« Il y en a beaucoup qui sont pour le Canadien aussi, mais tout le temps, même si Jacques jouait contre leur équipe, ils ont quand même une pensée pour lui. Là, tout le monde est certainement bien fier pour lui », a noté Mme Martin-Lalonde.

Jacques Martin fait partie du mur des célébrités chez Jules Lavictoire.

« Voir qu'un petit gars local, de notre région de Rockland, Saint-Pascal, remporte la Coupe Stanley, le fameux trophée, je pense qu'on ne peut faire autrement qu'être fier de lui », a réagi M. Lavictoire, même s'il a parfois un faible pour le Canadien de Montréal.

Comme bien d'autres, cet ami de longue date de Jacques Martin espère bien voir la coupe Stanley défiler dans les rues de la région encore cet été.

Avec les informations de Laurie Trudel

Plus d'articles

Commentaires